AccueilActualitésTunisie-Libye : Un plan d'action très profitable aux deux parties

Tunisie-Libye : Un plan d’action très profitable aux deux parties

Les ministres des Affaires étrangères de Tunisie, Khemaies Jhinaoui, et de Libye, Mohamed Taher Syala, ont affirmé que la réunion préparatoire de la haute commission mixte a convenu de la nécessité de reprendre les accords commerciaux et de développement conclus entre les deux pays avant 2011.
Syala a indiqué lors d’une conférence de presse commune avec son homologue tunisien, tenue jeudi soir, au terme de la réunion des hauts fonctionnaires des deux ministères, que les deux parties ont convenu que la Tunisie « aura la priorité dans l’acquisition par la Libye de ses besoins en produits énergétiques« .
Il a souligné que l’objectif visé est de reprendre le rythme des échanges commerciaux entre les deux pays, estimé à plus de 1 milliard de dinars avant 2011, et d’atténuer le phénomène de contrebande et de commerce parallèle dans les zones frontalières.

- Publicité-

De son côté, Khemaies Jhinaoui a affirmé que les deux parties sont tombés d’accord également « pour mettre en place un nouveau mécanisme de coopération présidé par les ministres des affaires étrangères des deux pays avec l’association des ministres de l’Intérieur et de l’Economie des deux pays pour examiner la mise en œuvre des accords conclus« .
Au sujet du volet politique, le chef de la diplomatie tunisienne a indiqué que « la Tunisie œuvre à aider le peuple libyen à retrouver la stabilité totale sur la base de l’initiative du président Beji Caid Essebsi devenue une initiative tripartite associant la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte afin de trouver une solution pacifique à la crise en Libye« .

Rappelant sa récente visite à Tripoli et Tobrouk, Jhinaoui a affirmé que les Libyens « sont déterminés à organiser des élections législatives et présidentielle fin 2018« .
Il a indiqué par ailleurs avoir évoqué avec son homologue libyen l’affaire de la disparition des journalistes tunisiens Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari en Libye.
« Nous sommes convenus d’envoyer une commission des services spécialisés tunisiens à Tripoli pour se réunir avec son homologue libyenne pour corroborer les informations disponibles et permettre aux parents des deux journalistes de répondre à leur attente et connaître le sort des deux disparus« , a-t-il précisé.
Sur un autre plan, il a fait savoir que les deux parties se sont mises d’accord pour accélérer le règlement d’ici fin 2018 des redevances des cliniques tunisiennes envers les citoyens libyens hospitalisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,451SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles