AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTunisie-Sondage : On fait plus confiance au patronat qu'à l'UGTT ou aux...

Tunisie-Sondage : On fait plus confiance au patronat qu’à l’UGTT ou aux députés

L’UTICA est la 4ème institution préférée des Tunisiens, derrière l’armée, la police et la société civile, et devant l’UGTT. C’est ce qu’affirme le dernier baromètre politique de SIGMA Conseils. Le résultat de ce sondage d’opinion confirme celui de l’IRI-Elka et relatif au premier trimestre 2018 (mars 2018), qui n’avait alors pas été publié pour cause d’élections municipales, et dans lequel l’UTICA avait fait un bon de 15 points dans les taux de confiance et se retrouvait parmi les institutions qui ont le vent en poupe.

Contacté par Africanmanager pour sonder sa réaction à ce chiffre de 59% de taux de confiance des Tunisiens, le président de l’UTICA, Samir Majoul, a estimé que «ces chiffres, tout comme ceux du sondage non publié de l’IRI de mars 2018 et dans lequel l’UTICA faisait un bon d’environ +15%, honorent tous ceux qui travaillent, se lèvent tôt et essaient de créer de la richesse pour notre pays, et nous espérons que chacun s’essaie à l’aventure entrepreneuriale. C’est un signe de confiance renouvelée à tous les syndicalistes patronaux à l’échelle locale, régionale, sectorielle, nationale et internationale, qui se sont succédé et qui continuent de faire avancer l’UTICA, le secteur privé et l’économie depuis 71 ans, date de fondation de notre institution».

Et le patron des patrons tunisiens d’ajouter que «les chiffres qui comptent vraiment pour nous, ceux pour lesquels nous nous battons syndicalement, ce sont les chiffres liés à la création de richesse ; le nombre d’entreprises créées, le nombre d’entrepreneurs, l’investissement, la part de marché de la Tunisie à l’international, la croissance de chaque entreprise, les réserves de change, le recul du chômage et de la pauvreté, la part de l’économie réelle et bien sûr la création d’emplois décents. Sans oublier bien sûr la paix sociale, que les excellentes relations avec notre partenaire social ont su renforcer».

Notons, selon Sigma toujours, que l’organisation syndicale ouvrière UGTT n’est qu’à la 5ème place dans la confiance des Tunisiens à cause, peut-être, des grèves incessantes directes ou indirectes, légales ou illégales, qu’elle dirige et qui font mal à l’économie tunisienne. Le syndicalisme ne fait d’ailleurs plus recette auprès des Tunisiens qui ont mis «les syndicats» à la 10ème place avec un taux de confiance global qui ne dépasse pas les 42%, dont 12% de confiance absolue. A la 7ème place, les médias gardent tout de même un honorable taux de confiance. Le Tunisien fait en tout cas, selon Sigma, plus confiance aux médias qu’à l’Instance de lutte contre la corruption (6ème), au clergé religieux ou à l’IVD de Sihem Ben Sedrine. Le Tunisien fait aussi plus confiance au gouvernement qu’au chef de l’Etat ou aux députés et encore moins aux partis politiques.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,998SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -