AccueilLa UNETunisie : Tabboubi taille des costards aux élites politiques !

Tunisie : Tabboubi taille des costards aux élites politiques !

L’UGTT (Union générale tunisienne du travail) a fait entendre sa voix, fortement, dès qu’elle a eu vent du contenu du projet de la Loi de finances 2018. Elle a dit son mot et fait ses propositions, mais comprenant très vite que les dés étaient jetés, que de toute de façon le pays n’avait pas les moyens de jeter à la poubelle le texte de Youssef Chahed et que des correctifs ne pourraient se faire qu’à la marge, elle s’est rabattue sur les sujets sur lesquels elle avait encore une prise : Le pouvoir d’achat et les prix des produits de base où d’ailleurs elle a obtenu des garanties de la part du chef du gouvernement, les intérêts des salariés, les entreprises publiques, etc. On l’a même vue prendre fait et cause pour les secteurs de la santé et de l’éducation, ce qui, il faut le reconnaitre, a désarçonné plus d’un observateur, la centrale syndicale nous ayant habitué à des actions coup de poing sur d’autres terrains. Comme désarçonne aussi la cinglante attaque de ce lundi 04 décembre 2017 contre les élites politiques, portée par le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi.

- Publicité-

« Les élites politiques et les partis sont responsables du désistement des jeunes et de leur refus d’adhérer à la vie publique« , a souligné Tabboubi dans son allocution prononcée devant un rassemblement d’ouvriers, depuis le balcon de l’organisation ouvrière à la Place Mohamed Ali à Tunis à l’occasion du 65ème anniversaire de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached (le 05 décembre 1952). Tabboubi a indiqué que les jeunes et les citoyens, en général, n’ont plus confiance en la classe politique que tout le monde souhaite être mâture et saine.
Le responsable syndical a indiqué que la majorité des politiciens n’ont pas tiré les bons enseignements de l’expérience réussie du dialogue national qui a valu à la Tunisie une importance distinction internationale à travers l’attribution au quartet (UGTT, UTICA, LTDH et l’Ordre national des avocats de Tunisie), parrain du dialogue national, du Prix Nobel de la Paix (2015).
« Notre processus démocratique connait des trébuchements en raison des tiraillements au sein de certaines instances constitutionnelles, outre l’absence de structures similaires dont la création est inscrite dans la constitution« , a-t-il regretté.

Tabboubi a estimé que sept ans après la révolution, les tiraillements continuent à dominer la vie politique alors que beaucoup de problèmes réels qui préoccupent les citoyens demeurent non résolus.
« L’UGTT n’est pas attachée au pouvoir mais elle continuera à intervenir dans la vie politique étant donné que toutes les décisions politiques ont un impact direct sur la vie des travailleurs et elle demeurera, par conséquent, déterminée à défendre les droits des travailleurs« , a-t-il dit.
Il a, en outre, souligné l’attachement de l’UGTT à lutter contre la corruption, appelant à instaurer une véritable stratégie de lutte contre ce phénomène pour garantir l’égalité des chances au sein de la société.
Tabboubi a indiqué que l’UGTT poursuivra son soutien aux efforts nationaux visant à lutter contre le terrorisme et la contrebande et plaidera en faveur de la réhabilitation de l’école publique, de l’hôpital et du transport publics.

Les oreilles des hommes politiques ont dû siffler en attendant la diatribe du leader de la centrale syndicale. Après cela il sera difficile de vendre la pérennité du Pacte de Carthage, que d’ailleurs l’UTICA a menacé de larguer en réaction à la trajectoire prise par le projet de la Loi de finances 2018. Mais une chose est sûre : Tabboubi a fait là une incursion sur un terrain lequel, et c’est le moins qu’on dire, ne lui est pas très familier. Et ce ne sont pas les citoyens, lassés par ce pilotage à vue au plus haut sommet de l’Etat, cette dissolution du pouvoir et ces arrangements politiques nauséabonds, qui vont lui en vouloir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles