AccueilActualitésTunisie-Transport maritime : Maersk galère avec Ayara

Tunisie-Transport maritime : Maersk galère avec Ayara

Maersk n’a pas encore mis sa licence en conformité avec la législation tunisienne qui exige que toute société détentrice d’un agrément de transport maritime soit détenue à 50 % par des capitaux tunisiens pour pouvoir opérer en Tunisie. C’est ce que rapporte le site spécialisé «ShippingWatch». Citant un communiqué de l’opérateur danois, le site en question affirme que cela ne saurait tarder. «Nous y travaillons, explique Maersk dans un commentaire à ShippingWatch. Nous sommes en dialogue avec le ministère des Transports de Tunisie et nous travaillons intensément pour assurer la mise en place d’une activité commerciale tunisienne conforme aux exigences de la loi tunisienne et devenir une société intégrée de logistique de conteneurs. Maersk a pour priorité de résoudre ce problème dans les délais impartis par les autorités locales», indique la même source, qui cite Maersk.

- Publicité-

Dans son édition du 14 juin 2018 et sous le titre «Maersk mise sur Ennahdha pour sauver son agrément», le site d’information français «Maghreb Confidentiel » rapportait que «le numéro un mondial du transport maritime guette anxieusement le remaniement prévu par le Premier ministre Youssef Chahed, priant pour que le ministre des Transports Radhouane Ayara soit écarté, voire qu’il laisse la place à un membre d’Ennahdha».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,561SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles