AccueilMondeUkraine: Les Russes avancent dans l'est, Kiev attend sa candidature à l'UE

Ukraine: Les Russes avancent dans l’est, Kiev attend sa candidature à l’UE

Les Russes continuent d’avancer vers Lyssytchansk, une ville industrielle stratégique de l’est de l’Ukraine que leur artillerie « détruit complètement », ont indiqué mercredi les responsables ukrainiens, à la veille d’un sommet européen où Kiev espère obtenir le statut officiel de candidat à l’UE.

« Les Russes s’approchent de Lyssytchansk, prennent pied dans les villes voisines et bombardent la ville avec leurs avions », a affirmé sur Telegram, le gouverneur de la région de Lougansk, épicentre du conflit ces dernières semaines.

« L’armée russe pilonne (aussi) Lyssytchansk avec son artillerie et ses tanks », a-t-il ajouté. Si les Ukrainiens contrôlent encore la ville, le déluge de feu russe y « détruit tout », avait-il déclaré quelques heures auparavant.

Juste de l’autre côté de la rivière Donets, infranchissable depuis que les ponts y ont été détruits, « les combats continuent dans les rues » de Severodonetsk, a-t-il souligné.

La poche de résistance ukrainienne autour de Lyssytchansk et Severodonetsk est la seule qui échappe encore aux forces russes dans la région de Lougansk, où les violents combats d’artillerie durent depuis des semaines.

Bombardée par les Russes depuis des semaines, Severodonetsk est une étape clé dans leur plan de conquête de l’intégralité du Donbass, bassin de l’est de l’Ukraine essentiellement russophone et en partie tenu par des séparatistes prorusses depuis 2014.

Côté russe, les autorités ont indiqué que deux drones avaient attaqué et provoqué un incendie mercredi dans la raffinerie de pétrole Novochakhtinski, située en territoire russe, à quelques kilomètres de la frontière avec la région de Lougansk.

Sur le plan diplomatique, à Kiev, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en plus de réclamer davantage de livraisons d’armes lourdes à ses alliés occidentaux, s’active pour s’assurer que les 27 pays de l’Union européenne accorderont à l’Ukraine le statut officiel de candidat à l’UE jeudi lors d’un sommet prévu à Luxembourg.

Son optimisme a été conforté par les propos du ministre des Affaires européennes français Clément Beaune, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de l’UE et qui a indiqué qu’un « consensus total » entre les Vingt-Sept avait émergé mardi sur cette question lors d’une réunion avec ses homologues à Luxembourg.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -