Une récolte céréalière exceptionnelle

Une récolte céréalière exceptionnelle

par -

La récolte céréalière de la Tunisie devrait s’envoler pour atteindre les 21,322 millions de quintaux en 2019, contre 14,3 millions de quintaux en 2018, annonce l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).

Cette récolte est expliquée par ministère de l’agriculture par « les conditions climatiques favorables ayant prévalu au cours de cette année, notamment une bonne pluviométrie dans la plupart des 24 provinces du pays, en particulier au centre, après trois pénibles années de sécheresse ».

La récolte de cette année se décline dans 11,733 millions de quintaux de blé dur, 1,853 millions de quintaux de blé tendre et 7,735 millions de quintaux d’orge, précise l’ONA qui souligne que les gouvernorats du Nord ont produit 16,654 millions quintaux de céréales, tandis que les autres gouvernorats de la République en ont produit 3 ,890 millions de quintaux.

Imagerie satellitaire

Pour mesurer la récolte de cette saison l’observatoire a eu recours à l’imagerie satellitaire. L’ONAGRI a également suivi le développement des cultures par rapport aux changements climatique dans la majorité des gouvernorats.

Concernant les espaces emblavés et récolté, l’observatoire a indiqué que 481 hectares l’ont été dans les gouvernorats du Nord et 119 dans le reste du pays jusqu’au premier juillet pour atteindre un total de 7 millions de quintaux dont 5 millions de quintaux de blé et 2 millions de quintaux d’orge.21% des céréales ont été récoltés dans le gouvernorat de Béja, 16% à Siliana, 14% au Kef et 12% à Bizerte.

Le rythme maximum de la récolte a atteint, à la fin du mois de juin 2019, environ 450 mille quintaux par jour pour se réduire au début du mois de juillet courant à 351 mille quintaux par jour.

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a procédé à la prorogation de la période d’obtention de la prime de réception rapide, pour ce qui est de l’orge, jusqu’au 20 juillet 2019 et ce, pour alléger la pression sur les centres de collecte en cette période, selon la même source.

La qualité des céréales est bonne

L’observatoire a estimé que la qualité des céréales est bonne, 25% des échantillons analysés sont de qualité supérieure garantissant un prix de vente maximal.

Le ministère de l’Agriculture avait annoncé au mois d’avril l’augmentation des prix de vente des céréales de la récolte de la saison 2019 afin d’assurer l’équilibre du marché et de garantir une rentabilité équitable pour les agriculteurs. Le prix du quintal de blé dur a été fixé à 7 dinars, celui du blé tendre à 5 dinars et 3 dinars pour l’orge.

A en croire les chiffres officiels de l’Office des céréales, la Tunisie injecte annuellement une moyenne de 203 millions de dollars dans l’importation des céréales, dont le blé tendre, le blé dur et l’orge fourragère.

Le ministre de l’Agriculture Samir Bettaieb avait déclaré que la récolte de cette saison diminuera de 200 millions de dinars les importations céréalières de la Tunisie.

Le ministre avait également indiqué que des mesures logistiques ont été prises pour assurer le transport des récoltes céréalières. Il s’agit notamment de mobiliser des trains de transport de marchandises (60 wagons), d’une capacité de transport de 500 tonnes par wagon, d’autoriser un excès de poids et de faire appel à des camions de l’Armée nationale pour transporter les céréales.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire