14 C
Tunisie
jeudi 21 janvier 2021
Accueil Monde USA : La proposition stupéfiante de Trump pour stopper les tueries dans...

USA : La proposition stupéfiante de Trump pour stopper les tueries dans les lycées

Le président américain, Donald Trump, dont on connait l’attachement à la vente libre des armes aux Etats-Unis, contrairement à son prédécesseur, Barack Obama, a suscité l’émoi en dégainant sa proposition pour, croit-il, en finir avec les tueries comme celle du lycée de Parkland (17 morts) : Armer les enseignants. Trump a sorti ça aux professeurs, rescapés et familles de victimes de carnages, qu’il a reçus hier mercredi 21 février 2018 à la Maison Blanche.

- Publicité-

Alors qu’ils sont venus demander que l’âge légal pour acquérir des armes soit repoussé, qu’il y ait des contrôles plus serrés sur le passé des acheteurs et d’autres propositions de ce type, Trump leur a rétorqué ceci : « Si vous aviez un professeur qui connaissait bien les armes, il pourrait très rapidement mettre fin à une attaque. Ils auraient une formation spéciale et ils seraient sur place et on n’aurait plus de zones sans armes. Ces zones sans armes pour un maniaque, parce que ce sont tous des lâches, sont des appels pour eux, ils se disent « allons-y et attaquons parce que personne ne ripostera« , rapporte Euronews. La NRA, le puissant lobby des armes qui a la cote dans le camp de Trump, les républicains, a dû boire les propos du président comme du petit lait. Mais il n’est pas sûr que l’opinion publique le suive dans cette dangereuse escalade. D’ailleurs il a eu un petit échantillon de la bronca qui l’attend quand il a recueilli les réactions des parents et professeurs venus le voir. La moitié de l’assistance était favorable à sa proposition, l’autre s’y est opposée.  « Je suis contre le fait d’avoir un professeur armé dans les établissements scolaires. Les enseignants sont émotifs, les gens sont émotifs, et je pense que c’est un facteur important à prendre en compte« , a dit Brandon Thompson, professeur à Washington. Mark Barden, père d’un petit abattu en 2012 à Sandy Hook, a déclaré : « Les enseignants ont bien assez de responsabilités pour qu’on leur rajoute encore la responsabilité impressionnante de détenir la force létale, celle de devoir prendre une vie« , propos salués par une partie de l’assistance. Il a ajouté : « Personne ne veut voir une fusillade dans une école et un sociopathe dérangé commettre des meurtres dans une école. Il sait qu’il sera abattu, il n’en aura rien à faire si quelqu’un est armé dans l’école. Il suivra son plan de toutes façons. »

De toute façon Trump s’est montré réaliste sur la question : « Beaucoup de gens ne vont pas aimer« . On verra s’il ira au bout de cette affaire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,854FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles