AccueilActualitésQuand HCE qualifie les compétences de simples outils des politiques

Quand HCE qualifie les compétences de simples outils des politiques

A en croire le statut facebook du directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, le parti est décidé à en découdre avec tous ceux qui s’opposeront à son « droit » de se tailler la part du lion au prochain remaniement ministériel. Ce lundi 28 août 2017, il a écrit ceci sur sa page FB : «suite aux différentes sorties relatives au futur remaniement ministériel, je tiens à revenir sur tout ce qui a été lu et entendu de la part de ceux qui s’en prennent à la volonté de Nidaa Tounes de désigner des candidats à des postes ministériels au prochain remaniement. Ces gens-là semblent étonnés par le fait que le parti ait l’intention d’installer les siens dans cette future équipe gouvernementale».

- Publicité-

HCE a ensuite rappelé, pour ceux qui l’auraient oublié, que «Nidaa Tounes est le parti qui a obtenu le plus grand nombre de voix aux dernières élections législatives et présidentielles» et que paradoxalement «c’est le parti qui a obtenu le moins de postes ». Pour le « patron » de Nidaa Tounes, il faut réparer cette injustice en apportant un correctif à la représentativité de Nidaa Tounes lors des prochaines nominations ministérielles.

Puis il a dit son mot sur cette agitation autour du choix de technocrates, défendu notamment pas l’UGTT, l’UTICA et son père, le président de la République, Béji Caïd Essebsi. Pour HCE, «le politique est celui qui détient la vision politique et pour les matérialiser, il a besoin de compétences et pas l’inverse. Il est illogique qu’un technocrate se transforme en politique et qu’il soit par la suite imprégné par une vision et une orientation politique» a-t-il asséné. Il a aussi ajouté que «le pouvoir tel qu’il est conçu dans toutes les expériences politiques est avant tout une affaire politique et non administrative. Les technocrates sont donc les instruments politiques mis à la disposition du pouvoir et non le contraire».

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes a conclu en ces termes : Les débats autour d’un gouvernement de compétences ou d’un gouvernement d’indépendants sont «des mots vides de sens dont le seul but est d’éjecter Nidaa Tounes du coeur du pouvoir pour opérer un coup d’Etat contre la volonté des citoyens au scrutin de 2014».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,741FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,472SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles