Titillé sur le patriotisme des businessmen, Majoul contre attaque (Vidéo)

Titillé sur le patriotisme des businessmen, Majoul contre attaque (Vidéo)

par -

Après son coup d’éclat sur le plateau de Myriam Belkhadi, sur Al Hiwar Ettounsi, le président de l’UTICA, Samir Majoul, était l’invité de l’émission «75 minutes», diffusée mercredi 14 mars 2018 dans la soirée sur la chaîne Al Wataniya 1. Le patron des patrons a évoqué les grands sujets économiques du moment, mais c’est surtout la tension née des questions des journalistes sur les businessmen qui devraient en faire plus pour la Tunisie qui a retenu l’attention…

«Les hommes d’affaires ont investi mais le gouvernement ne leur a pas créé les bonnes conditions. L’usine de production laitière a travaillé à perte, parce que le prix du lait fixé par le ministère du Commerce ne lui permettait pas d’avoir de bons résultats», a rétorqué Majoul. Il a également évoqué l’Open sky, paralysé actuellement par les syndicats et la concurrence que fait l’Etat aux entreprises privées, ce qui, selon lui, casse la dynamique de l’investissement.

Le président de l’UTICA a également répondu sur les bruits qui propagent que la centrale patronale ne s’acquitte pas de ses cotisations CNSS. Il a déclaré que c’est faux. «Malheureusement l’UTICA paie la CNSS. Par contre, les entreprises publiques ne versent rien. Elles ne règlent pas non plus les factures d’électricité et d’eau, ni la CNRPS. Et tout cela c’est le contribuable qui l’endosse !», a ajouté véhément Majoul…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire