Tunisie : Un dispositif pour freiner l’exode des chercheurs

Tunisie : Un dispositif pour freiner l’exode des chercheurs

par -

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Slim Khalbous, avait évoqué récemment l’exode des têtes pleines et bien faites de la Tunisie, un phénomène qui s’est accéléré depuis 2011. Lundi 16 avril 2018, c’était au tour de son secrétaire d’Etat, Khalil Laâmiri, de revenir sur l’épineuse question, avec un chiffre encore plus ahurissant :  100 000 compétences ont pris le large depuis 2011, et définitivement !
Laâmiri a ajouté, sur Mosaïque Fm, que «cette fuite des cerveaux est un frein au développement en Tunisie, car la plupart des candidats au départ sont qualifiés et sont censés à occuper de hautes fonctions». Alors le département de l’Enseignement supérieur a décidé de réagir, pour tenter de stopper l’hémorragie. Un dispositif pour augmenter les bourses des doctorants et des enseignants universitaires sera bientôt mis en place, a affirmé le secrétaire d’Etat.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire