AccueilActualitésAyadi : Les USA et l'UE ne seraient pas disposés à soutenir...

Ayadi : Les USA et l’UE ne seraient pas disposés à soutenir le prochain emprunt

Dans une interview accordée à Africanmanager, Achraf Ayadi, expert bancaire et financier, a assuré que la prochaine sortie de la Tunisie sur le marché financier international sera particulièrement coûteuse. « Les investisseurs internationaux ne sont pas dupes. Nous partons avec plusieurs handicaps sérieux. Le premier est lié à la situation économique telle que décrite précédemment. Le second est du aux signaux négatifs émis par le FMI en mettant en place une revue trimestrielle, en lieu et place de la semestrielle, qui est la conséquence d’un nombre considérable d’engagements non tenus en matière de réformes. Le troisième est le fait que les Etats-Unis et l’Union Européenne ne seraient pas disposés à soutenir la Tunisie au travers d’une garantie de cette dette souveraine à émettre. Et le dernier est plutôt politique : il n’y a plus d’interlocuteur stable qui peut engager l’Etat durablement. Tous ces facteurs vont avoir un impact sur le taux d’intérêt qui nous serait servi« , a dit Ayadi.

- Publicité-

Il a par ailleurs ajouté qu’à partir d’un certain niveau de taux, il vaut mieux baisser le montant collecté. « Dans ce cas, je ne sais pas comment pourrions-nous financer le déficit commercial (nos importations) et le budget de l’Etat. Rappelons à cet effet que les encours actuels de BTA s’élèvent à environ 12 Milliards TND, empruntés par l’Etat aux banques locales à des taux allant jusqu’à 7,5% à rembourser en 2032 ! Certes, la croissance est revenue. Elle reste fragile et insuffisante pour faire face aux enjeux actuels de l’endettement« , a indiqué l’expert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,446SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles