AccueilActualitésTunisie : Chalghoum a passé un mauvais quart d'heure à l'ARP

Tunisie : Chalghoum a passé un mauvais quart d’heure à l’ARP

Le député et président de la commission des finances à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Mongi Rahoui, a exprimé son étonnement du fait de la légèreté avec laquelle on parle d’une loi de finances complémentaire, comme s’il s’agissait d’une chose naturelle alors que le gap financier entre la loi de finances initiale relative à l’exercice 2017 et le projet complémentaire est un gros problème. « J’aurais aimé à travers ce PLFC évaluer l’efficacité des mesures adoptées dans le cadre de cette loi initiale et non chercher simplement à couvrir le gap financier« , a-t-il expliqué, en présence du ministre des Finances, Ridha Chalghoum, venu défendre le texte.

- Publicité-

Mongi Rahoui a en outre indiqué que la contribution conjoncturelle instaurée sur les sociétés au titre de l’année 2017 n’a pas abouti à de bons résultats et n’a ramené que 740 Millions de dinars contre 900 MDT prévus initialement.

Il a mis en garde contre le dérapage des finances publiques durant l’année 2018. « Le dérapage est énorme et l’endettement pourrait atteindre 71% en 2018 » a assuré Rahoui, avant d’ajouter que « le gouvernement va nous amener le pire« …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles