Tunisie : la Chine s’engage à corriger le déséquilibre commercial, et plus...

Tunisie : la Chine s’engage à corriger le déséquilibre commercial, et plus encore

par -

Le Forum économique tuniso-chinois s’est tenu ce mardi 15 mai 2018 au siège de l’UTICA, à Tunis, sur le thème “Les investissements chinois, propulseurs pour le développement de l’Afrique”. Organisé par le Conseil d’Affaires Tuniso-Chinois en collaboration avec l’Ambassade de la Chine, le forum a été une occasion pour concrétiser les projets de coopération économique et commerciale entre la Tunisie et la Chine et promouvoir le Salon international de l’import-export (“China International Import Export”), qui aura lieu en Chine au cours de cette année.

Après avoir s’être félicité de l’organisation du Forum économique tuniso-chinois, le nouvel ambassadeur de la Chine en Tunisie, Wang Webin, a déclaré que le  volume du commerce bilatéral n’a cessé de croître. Pour l’année 2017, il a atteint 1,5 milliard de Dollars américains, avec notamment une croissance des importations chinoises depuis la Tunisie de quelque 42% par rapport à l’année précédente.

18 mille touristes chinois en 2017

Toujours selon les déclarations de l’Ambassadeur, le nombre des touristes chinois visitant la Tunisie s’est accru considérablement. Il a atteint 18 mille en 2017, soit une augmentation de 150% par rapport à l’année 2016. “Nous avons de bonnes raisons de croire en une poussée importante du nombre des touristes chinois en Tunisie. Aussi et étant donné que les touristes chinois ont la plus forte capacité de consommation dans le monde, leur contribution à la croissance économique tunisienne sera, dans un futur proche, j’espère, considérablement renforcée“, a-t-il dit.

L’Ambassadeur a en outre indiqué que la coopération au niveau des investissements s’est bien développée et la coopération dans le domaine des infrastructures progresse dans des conditions plutôt favorables, notamment avec les projets en cours de réalisation tels que ceux de la station d’épuration des eaux usées à Sousse, la construction du barrage de Oued Mellegue. Ainsi, les projets de développement avec l’aide de la Chine ont enregistré des résultats tangibles.

Selon lui, la Chine et la Tunisie peuvent accroître davantage la connaissance mutuelle sur leurs stratégies de développement, élaborer et mettre en place ensemble des plans pour promouvoir la coopération bilatérale, résoudre, via la consultation, les problèmes rencontrés au niveau de la coopération, et apporter conjointement un soutien politique à la mise en oeuvre des grands projets.

La Chine espère, sincèrement, accroître ses importations pour soulager la balance courante. En 2017, les importations chinoises de la Tunisie ont enregistré une croissance de 42% par rapport à l’année précédente, dont les produits de haute technologie comme les produits électroniques et les ordinateurs. Ces derniers ont connu une hausse de 100% par rapport à 2016. “Nous sommes prêts à travailler avec la Tunisie pour corriger progressivement le déséquilibre commercial entre nos deux pays. Le Président chinois, Xi Jinping, tout dernièrement, a annoncé des mesures importantes pour faire accroître les importations chinoises, dont la réduction significative des taxes sur les véhicules importés et sur d’autres produits. A partir de cette année, la Chine va accueillir régulièrement l’Exposition Internationale des Importations dans le but d’élargir davantage son marché, accroître ses importations et promouvoir des échanges commerciaux équilibrés“, a-t-il soutenu.

Des facilitations pour l’obtention du visa

De son côté, la vice-présidente du Conseil d’affaires tuniso-chinois, Dhouha Chtourou, a annoncé que le Conseil accordera à ses adhérents parmi les industriels tunisiens voulant investir et faire des affaires en Chine des facilitations pour l’obtention du visa. “J’incite chaque entreprise tunisienne voulant investir en Chine à être membre du conseil… Un certificat facilitant l’obtention du visa lui sera accordé“, a-t-elle précisé.

Dhouha Chtourou a par la même occasion appelé les hommes d’affaires, les industriels et les exportateurs à adhérer en masse à ce conseil chargé principalement d’accompagner les entreprises tunisiennes pour en savoir plus sur le marché chinois, promouvoir le développement coordonné entre les entreprises économiques tunisiennes et chinoises, renforcer et développer les relations de coopération amicales entre les deux peuples et promouvoir un partenariat gagnant-gagnant, selon ses dires.

La Chine partage son marché

Quant à elle, la conseillère économique de l’Ambassade de Chine, a fait remarquer qu’à travers l’organisation de ce salon, la Chine veut partager son marché avec tout le monde : “C’est une occasion pour faire la promotion de l’Exposition internationale que la Chine organise du 5 au 10 novembre à Shangai. Une manifestation d’envergure à laquelle la Tunisie prendra part à travers un nombre important d’hommes d’affaires“, a-t-elle précisé.

Le programme de ce Forum a comporté des rencontres de Networking bien ciblées entre les hommes d’affaires tunisiens et chinois. Il a aussi comporté la présentation de certains investisseurs des deux pays, de leur expérience avec les marché chinois et tunisien, le potentiel de complémentarité entre la Tunisie et la Chine, la Tunisie en tant que plateforme pour les Chinois pour atteindre l’Europe et l’Afrique…

Sans compter la mise en place dans une prochaine étape d’un plan d’action pour le conseil pour la période à venir et la nécessité de la bonne préparation de la visite d’une importante délégation chinoise conduite par le vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Pékin (CCPIT).

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire