Tunisie : UADH très costaud et rentable, “malgré les mauvaises surprises” de...

Tunisie : UADH très costaud et rentable, “malgré les mauvaises surprises” de 2016 (Vidéo)

par -

“En 2017, la situation de l’UADH sera certes meilleure qu’en 2016. On a encore de la marge pour s’améliorer et ce malgré les mauvaises surprises de cette année”. C’est ce qu’a indiqué Bassem Loukil, PDG du groupe, lors de la communication financière de la société qui s’est tenue hier mercredi 7 décembre 2016, au siège de la bourse de Tunis.

En effet, l’UADH a réalisé jusqu’à fin juin 2016 un résultat net consolidé en baisse de 109% par rapport à la même période de l’année dernière. Les revenus de la société ont également baissé de 3%. Il a, à ce propos, évoqué deux causes principales : la première est en rapport avec la nouvelle formule des quotas d’importation imposée par le gouvernement. Cette nouvelle formule consiste à répartir, à parts égales, le quota d’importation annuel de chaque concessionnaire automobile sur les quatre trimestres. En conséquence, la part sur le quota d’importation à fin juin ne peut pas dépasser les 50% alors que l’ancienne formule n’était pas contraignante dans l’utilisation du quota d’importation. Les concessionnaires automobiles appartenant au groupe UADH ont été pénalisés par cette nouvelle formule puisqu’ils avaient auparavant la possibilité d’importer jusqu’à 80% de leurs quotas à fin juin. Bassem Loukil a, à ce propos, indiqué que ce quota d’importation a fortement impacté le groupe, soulignant toutefois que des négociations sont en cours avec des responsables du ministère du Commerce pour garantir un minimum de stocks en véhicules.

Bassem Loukil s’est dit, par ailleurs, optimiste quant à l’annulation de ce quota au cours de la période prochaine. ” Je ne sais pas pour quelles raisons cela a été inventé!”, s’est exclamé Loukil.

La deuxième cause est relative à la chute vertigineuse du cours du Dinar Tunisien. Loukil a déclaré que le taux de change (EUR/TND) et (JPY/TND) a subit d’importantes hausses depuis le début de l’année 2016.

Les principales rubriques de l’état de résultat estimé pour l’année 2016 en comparaison avec celles du Business Plan initial d’introduction se présentent comme suit : Les revenus de la société UADH pour l’année 2016 qui correspondant aux dividendes reçus auprès de ses filiales s’élèvent à 13 millions de dinars tunisiens (MDT) ; ils sont supérieurs à ce qui a été prévu dans le BP d’introduction en bourse, soit 9,5 MDT. En conséquence, le résultat net estimé à fin décembre sera de l’ordre de 12 MDT, dépassant de 2,7 MDT le résultat net affiché par le BP initial. C’est à la lumière de ce résultat qu’il a été décidé que l’UADH est en mesure de procéder à une distribution des dividendes minimale de 70%.

Toujours pour l’année 2016, le nombre de VN légers prévus est 7 400 unités, contre 7 607 dans le Business Plan initial. Le nombre de VN industriels prévus pour l’année 2016 est 276 unités, contre 389 dans le BP initial. Le programme général d’importation des véhicules légers pour l’année 2016 est de 50 000 VN, en-dessous de ce qui a été programmé par le BP, soit 54 975 unités.

S’agissant du plan d’investissement de l’UADH pour la période prochaine, Bassem Loukil a indiqué que plusieurs nouvelles succursales ouvriront leurs portes vers la fin de cette année et durant l’année prochaine. Le groupe procédera également à des extensions. En 2017, le groupe compte ouvrir 4 nouvelles agences de la marque Citroën, à Djerba, Beja, Jendouba et Zarzis. Pour la marque Mazda, l’année 2017 connaîtra l’extension de la succursale à Gabes, le début des travaux sur le site Mghira (base logistique) et l’inauguration de l’extension de la succursale à Ben Arous. Concernant Renault Trucks, une nouvelle agence sera ouverte à Sfax. L’inauguration est probable en juillet 2017.

L’année prochaine verra également le lancement de 4 nouveaux modèles : Nouvelle C3 (modèle restylé), nouvelle CX 9 (modèle restylé), CX 3 (Nnouveau modèle) et MX 5 (nouveau modèle).

Par ailleurs, suite à son introduction en bourse en juin 2015, le capital social d’UADH s’est élevé à 36 953 847 DT, réparti en 36 953 847 actions d’une valeur nominale de 1 DT chacune. Depuis la fin du mois d’octobre 2016, le cours du titre UADH est en croissance continue ; il s’est situé à 4,21 DT à la clôture de la séance du 02/12/2016.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire