AccueilPresse localeIls se permettent de semer la terreur, alors qu'en Algérie ils sont...

Ils se permettent de semer la terreur, alors qu’en Algérie ils sont virés

Le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassad Yakoubi, a annoncé mardi 27 février 2018 que d’autres mouvements de protestation sont prévus dans les prochains jours, face à « l’indifférence du ministère de l’Education et du gouvernement« .

- Publicité-

Dans une déclaration accordée aujourd’hui à Jawhara fm, Yakoubi a affirmé que le comité directeur du syndicat examinera d’autres décisions visant au maintien de la pression, jusqu’à l’obtention de leurs droits, à savoir les primes spécifiques des enseignants, la réforme du système éducatif et le refus de l’élévation de l’âge de départ à la retraite.

On rappelle dans ce contexte que la ministre algérienne de l’Education, Nouriya Ben Gibrit, qui faisait face à une grève illimitée, en est venue à une solution radicale : Le licenciement de 500 enseignants, et pour les autres récalcitrants une notification d’abandon de poste, des avertissements, accompagnés de la décision de la justice algérienne sur l’illégalité de leur grève. Elle a précisé que c’est, en fait, un dernier avertissement avant la radiation irrévocable de la fonction publique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,567SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles