Tunisie : Chahed et Loukil jettent les bases du rayonnement en Afrique

Tunisie : Chahed et Loukil jettent les bases du rayonnement en Afrique

par -

La cérémonie d’ouverture du forum «Tunisian African Empowerment Forum», organisé par Tunisia-Africa Business Council  (TABC), a lieu ce mardi 22 août 2017 au Palais des congrès de Tunis. Il s’agit du plus grand évènement panafricain en Tunisie pour l’année 2017. Une vingtaine de pays africains ont déjà confirmé leur participation et les délégations seront composées d’au moins une douzaine de ministres.

Lors de son discours, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a affirmé que « la Tunisie est une terre d’accueil pour les étudiants africains, à cet effet elle est appelée à promouvoir davantage cette image sur la base d’une approche de coopération sud-sud. Ce premier forum permettra d’identifier les pistes adéquates pour instaurer une plate forme de coopération conforme aux besoins de nos partenaires africains en matière de formation des jeunes cadres appelés à faire face aux multiples défis d’un monde globalisé ».

Il a ajouté : «Nous sommes conscients de l’existence de certaines difficultés rencontrées par un nombre d’étudiants et stagiaires africains en Tunisie concernant les conditions de séjour. A cet effet, le gouvernement tunisien œuvre davantage afin de trouver les solutions les plus efficaces et durables à ces contraintes administratives“.

Bassem Loukil, président de TABC, a pour sa part affirmé que la promotion de la destination Tunisie en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle est une priorité absolue et ce, à travers le développement de la coopération entre la Tunisie et les autres pays africains.

Il, a dans ce contexte, appelé le gouvernement, la société civile et tous les centres de formation à collaborer ensemble afin de regagner la confiance des étudiants du contient africain.

A noter que TABC ambitionne de tripler le nombre des étudiants africains en Tunisie, soit 20 000 étudiants à l’horizon 2020.

Pour sa part  Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré lors de ce forum que les universités tunisiennes sont en pleine mutation, précisant que le renforcement de la coopération avec l’Afrique subsaharienne demeure une des priorités du gouvernement.

Et d’ajouter : « notre ambition est de partager le savoir faire tunisien et encourager le partenariat public privé et ce forum de TABC reflète ce défi ».

A noter que ce forum, le premier du genre en Tunisie, sera une occasion pour promouvoir la Tunisie en tant que destination d’étude et de formation pour encadrer les étudiants et valoriser les compétences africains en les préparant, dans les meilleures conditions possibles, aux métiers de l’avenir répondant aux besoins du marché du continent.

Khalbous a précisé qu’un grand nombre d’étudiants subsahariens poursuivent leurs études universitaires dans notre pays et que la Tunisie a toujours été une destination de choix

Environ 11 ministres africains, accompagnés de délégations du secteur de l’enseignement et de la formation, ainsi que des responsables de centres de formation et d’enseignement supérieur dans les secteurs public et privé et des représentants des associations et médias participeront au Tunisian African Empowerment Forum, dont les travaux seront largement couverts par les pays participants.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire