AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTunisie-Restructuration des entreprises publiques : Chahed précise la marche à suivre

Tunisie-Restructuration des entreprises publiques : Chahed précise la marche à suivre

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a présidé ce jeudi 3 mai 2018 le séminaire «L’entreprise publique en Tunisie : actualités, enjeux et perspectives», organisé par la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), à Tunis.

Lors de son intervention en présence de plusieurs hauts responsables, experts, hommes d’affaires, Chahed a affirmé que la décision de réformer les entreprises publiques tunisiennes ne veut pas dire que le gouvernement envisage de les céder ou d’abandonner leurs rôles, affirmant à ce propos que ces grandes institutions ont un poids très important sur les plans économique et social. Donc il est impératif de travailler d’arrache-pied pour les restructurer et les sauver, tout en garantissant leur durabilité, ce qui permettra ainsi de créer de la richesse et le développement de plusieurs autres projets dans diverses régions de la République.

Le chef du gouvernement, a dans ce contexte, ajouté que son gouvernement s’est penché sur la préparation de sa nouvelle stratégie, pour la bonne gouvernance des entreprises publiques tout en fixant une série de mesures novatrices à l’instar de :

-Le principe de la collaboration commune entre les parties prenantes du pays ; il a été décidé de lancer quatre principales grandes réformes au niveau de la gouvernance publique et interne.

-Le renforcement des ressources humaines, le lancement du dialogue social,  la restructuration du secteur financier.

Youssef Chahed a précisé que cette stratégie a été fondée sur le principe de la :

-Nécessité de traiter et d’une manière opérationnelle le dossier des institutions publiques (au cas par cas, secteur par secteur).

-Le renforcement du pouvoir concurrentiel auprès des entreprises et des institutions afin de faire face aux crises financières que connaissent ces entreprises, la mise en place d’un programme de restructuration.

-Dégager des solutions pertinentes en se basant sur des négociations ouvertes, tout en accordant un grand intérêt à l’entreprise, au citoyen et à la préservation du rôle majeur de l’Etat en tant qu’actionnaire financier.

-Accorder une priorité au dialogue social dans chaque opération de sauvetage et la restructuration des entreprises et des institutions publiques.

Et Chahed de souligner que «dans l’attente de concrétiser ces divers points, le gouvernement œuvre à rationaliser la bonne gestion des entreprises publiques. Nous avons démarré un plan de mise à niveau bien détaillé afin d’améliorer le rendement de certaines entreprises publiques à travers le lancement d’un système de contrôle dont l’objectif est de limiter les risques financiers des entreprises publiques« .

Sur un autre volet, le chef du gouvernement a affirmé que plusieurs réalisations ont été faites ; et de souligner que plusieurs décisions ont été prises et ont donné leurs fruits.

Il a rappelé que des pays ont levé la restriction des voyages vers la Tunisie, à l’instar de l’Allemagne, le Royaume-Unis et les Pays-Bas, ce qui représente un signal positif pour la Tunisie.

Chahed s’est dit optimiste affirmant qu’il s’attend à une relance économique au cours de cette année, et ce au niveau des exportations dans les secteurs du textile, de l’industrie manufacturière et de l’agriculture, les services…

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,016SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -