Vers une pénurie et une forte hausse des prix du lait en...

Vers une pénurie et une forte hausse des prix du lait en août ?

par -

Lors de son intervention ce jeudi 21 juin 2018 sur les ondes d’Express Fm, le membre du bureau exécutif national chargé de la formation et de la recherche scientifique au sein de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Nasser Amadouni, a déclaré que la réunion tenue aujourd’hui entre les représentants des producteurs et ceux des industriels sera décisive quant à une éventuelle augmentation du prix de ce produit.

Amdouni a précisé que le principe de l’augmentation a été approuvé mais le montant n’a pas été fixé.

Il a, en outre, indiqué que le coût de la production du lait est estimé à 990 millimes pour un litre, alors que les producteurs le vendent à 766 millimes. Il a souligné que les ménages en Tunisie consomment en moyenne 18 litres par mois par famille, ce qui signifie une augmentation mensuelle de 3 dinars et 600 millimes.

Amdouni a, par ailleurs, mentionné : “Quand on nous a demandé d’augmenter le prix du lait, nous avons pris en considération la conjoncture du pays et le pouvoir d’achat du citoyen tunisien (…) nous étions si généreux puisque même avec 200 millimes d’augmentation, le producteur enregistre une perte de 24 millimes par litre”.

Il a, également, souligné que le stock stratégique de lait a atteint aujourd’hui 18 millions de litres contre 50 millions de litres enregistrés l’année dernière, ajoutant qu’en cas de stabilisation de la production de lait sur ce rythme une pénurie est attendue au mois d’août.

Amdouni a poursuivi dans le même contexte : “le citoyen tunisien aujourd’hui est confronté à deux choix, soit accepter l’augmentation de 200 millimes, soit payer 1900 millimes par litre si les autorités tentaient d’importer le lait pour couvrir le déficit”.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire