AccueilActualités Finances & économie - Tunisie142 MDT de bénéfice chez l'Amen Bank, de bons ratios et des...

142 MDT de bénéfice chez l’Amen Bank, de bons ratios et des fondamentaux solides

Navire amiral du groupe Ben Yedder, l’Amen Bank fraie sereinement les vagues des crises, économique et financière. Créée en juin 1967, la banque qui leade un groupe de 60 entreprises contrôlé par PGI Holding, fête cette année ses 55 ans d’âge, après un exercice 2021 clos plutôt en très bonne forme.

L’Amen Bank a en effet signé un total de produits d’exploitation de 873,739 MDT, en hausse de plus de 17 MDT, avec un bon coefficient d’exploitation de 40,68 % compte tenu de l’amortissement. Un coefficient en amélioration par rapport aux 41,48 % de l’exercice précédent. Et c’est grâce à la maîtrise de ses charges d’exploitation qu’elle baissait l’année dernière de plus de 36,5 MDT que la banque réalise un PNB de 454,229 MDT, en hausse de 13,42 % ou plus de 53,7 MDT. Une évolution qu’un haut cadre de la banque explique par « la maîtrise des charges d’intérêts, l’amélioration du coût des ressources, l’amélioration de la marge sur commissions, la hausse des revenus sur titres et opérations financières qui ont augmenté de 21,23 % l’année dernière ». 

Sacrifiant ensuite aux besoins d’une bonne couverture et au respect des règles de provisionnement de la BCT, la banque consacre un peu plus de 126 MDT aux différentes dotations aux provisions et aux amortissements, pour stabiliser enfin son résultat net après impôt (11,7 MDT en 2021) à 129,655 MDT. Un bénéfice net, en hausse de presque 30 MDT d’un coup, et qui se distingue par une distribution du dividende de 29 % du nominal à 1,45 DT par action. « Un résultat, conforme au business-plan », nous fait remarquer une source autorisée chez l’Amen Bank. Autant de chiffres qui expliquent aisément la panoplie de prix internationaux décrochés cette année-là par l’Amen Bank.

–        Des ratios confortables et des fondamentaux solides

En novembre 2021 déjà, l’intermédiaire boursier « Tunisie Valeurs » qui publiait une note de recherche sur le secteur bancaire tunisien, classait l’Amen Bank parmi les Majors du secteur bancaire privé en Tunisie et en parle comme une « bonne valeur » du secteur bancaire tunisien. Ses chiffres pour l’exercice 2021, semblent en tout cas le confirmer.

L’Amen Bank, c’est en effet une évolution de crédits de 4,04 % par rapport à 2020 avec un ratio LTD (Loan to Deposit) ou ratio de transformation de 100,09 % en dessous du seuil réglementaire des 120 %, avec un bon effort de recouvrement et une politique de risque crédit qui s’étoffe depuis le projet « Next » de transformation de la banque, pour que le ratio de crédits classés ne dépasse pas les 14 %. Le ratio de couverture à l’Amen est de 71,2 % contre 67,7 % pour l’exercice 2020, signifiant une amélioration notable et un souci grandissant de la solidité financière par un effort considérable de couverture, en terme d’agios et de provisions.

–        Une assise financière qui la place en dehors de tous besoins

Autre bon signe, celui des dépôts qui ont évolué de 8,24 % et de 9,09 % pour l’épargne, avec un montant dépassant, pour la 1ère fois dans l’histoire de la banque, la barre des 2 Mds DT en dépôts d’épargne. Cette amélioration de la structure des dépôts a ainsi permis de baisser le coût des ressources chez l’Amen, et  partant, l’amélioration du taux de liquidité à 132,2 %.

Tunisie Valeurs faisait d’ailleurs remarquer  que depuis 2019,  « Amen Bank a atteint un nouveau palier de fonds propres, entrant ainsi dans le club restreint des banques avec une assise financière supérieure à 1 milliard de dinars. Cette évolution couplée à la stratégie de rationalisation de l’octroi des crédits suivie sur les dernières années a été bénéfique pour les ratios de solvabilité de la banque ». Des remarques qui nous ont été par ailleurs confirmées cette année par notre source autorisée, qui a mis l’accent sur l’amélioration des fonds propres bilanciels de la banque à un peu plus de 1,186 Mds DT. « Une assise donc de fonds propres très confortable, qui mettent la banque en dehors de tous besoins en capitaux, et la mettent en bonne situation par rapport à la prochaine application des normes Ifrs », fait encore noter notre source autorisée chez la banque du groupe Ben Yedder. Rappelons, enfin, que les états financiers consolidés du groupe Amen Bank font ressortir, de leur côté, des capitaux propres positifs de 1,241 864 Md DT, y compris le résultat bénéficiaire de l’exercice part du groupe s’élevant à 136, 147 MDT.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. C’est une banque bien gardée par un personnel compétent et motivé pour la réussite des efforts collectifs. De plus elle est dotée d’équipes de collaborateurs, sérieux, compétents et non corruptibles. Une banque bien ancrée dans ses racines et vise des objectifs que je souhaite réalisables. Bonnes Chances pour toutes les banques locales qui veulent et qui savent travailler, tout en dotant notre pays de bonnes sécurités financières

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -