AccueilActualitésTunis: L’Allemagne établira une base de formation militaire en Tunisie contre Daech

Tunis: L’Allemagne établira une base de formation militaire en Tunisie contre Daech

L’Allemagne envisage d’envoyer des troupes en Tunisie pour l’aider à former ses militaires dans la lutte contre le groupe de l’Etat islamique (Daech), rapporte le journal allemand « Bild am Sonntag ».

- Publicité-

A cet effet, des  représentants des ministères de la Défense et des Affaires étrangères auront des entretiens à Tunis, jeudi et vendredi,  sur la façon dont l’armée allemande pourrait apporter un soutien à une mission de formation.

Il a ajouté que  l’engagement vise dans un premier temps  la formation de militaires  tunisiens et pourrait éventuellement porter sur la  mise en place d’un camp d’entraînement en Tunisie pour les soldats libyens, placé sous le commandement d’autres partenaires internationaux.

« La terreur de Daech menace toute l’Afrique du Nord « ,  a affirmé la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, au journal. Elle a indiqué  qu’il était donc crucial de  » déployer tous les efforts pour aider les pays en voie de démocratisation comme la Tunisie « , soulignant  que le camp d’entraînement en Tunisie serait une contribution à la stabilité régionale.

« Et si son voisin direct, la  Libye parvient à mettre en place un gouvernement d’union, un jour, ses forces de sécurité pourraient également bénéficier des moyens de formation établis en Tunisie, » dit-elle.

Un porte-parole du ministère allemand de la défense a déclaré à l’AFP qu’il n’avait pas d’autres détails à ajouter aux déclarations de la ministre. Le ministère des Affaires étrangères s’est abstenu, lui, de tout commentaire.

Les forces allemandes sont actuellement engagées dans l’alliance internationale contre le groupe Daech  notamment en armant et en entraînant les forces kurdes dans le nord de l’Irak et à travers  des missions de reconnaissance au dessus de Syrie avec des avions Tornado.

Cependant le commissaire allemand à la défense, Hans-Peter Bartels, avait  averti, dans un rapport le mois dernier,  que l’armée allemande était débordée, insuffisamment financée et avait atteint « la limite de sa capacité d’intervention ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,851SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles