17.2 C
Tunisie
samedi 28 novembre 2020
Accueil La UNE Tunis-Nobel de la paix : La Tunisie portée au zénith

Tunis-Nobel de la paix : La Tunisie portée au zénith

Pour une surprise, c’en a été une et des plus énormes. Le prestigieux prix Nobel de la paix est revenu cette année à la Tunisie, plus spécialement au Quartet artisan et parrain du Dialogue national qui déblayé et balisé la route vers tout le processus qui a mené aux élections en passant par la promulgation de la Constitution fondatrice de la IIème République.

- Publicité-

L’évènement est célébré bien sûr par les Tunisiens, mais aussi presque partout aux quatre coins de la planète, comme en témoigne le concert de louanges qui a accueilli cette récompense qui a surpris tout le monde alors que de grosses pointures étaient données pour la remporter.

L’une d’elles, la chancelière allemande Angela Merkel a été prompte à s’en féliciter, qualifiant le choix du Comité Nobel d’ “ excellente décision”. Son porte-parole, Steffen Seibert a déclaré vendredi que le Prix Nobel de la paix est “la récompense méritée pour le travail sur la démocratie, pour l’adhésion à l’idée qu’un peuple qui a renversé la dictature mérite quelque chose de mieux qu’une nouvelle dictature.”

La réaction la plus remarquable à l’attribution du prix Nobel de la paix au Quartet tunisien est au crédit du président français François Hollande qui y a vu  » la réussite de la transition démocratique en Tunisie et aussi un encouragement pour encore soutenir la Tunisie dans les épreuves qu’elle traverse ». « La France doit en tirer toutes les leçons et avoir une coopération avec la Tunisie qui soit à la hauteur nécessaire, sur le plan économique, sur le plan touristique et aussi sur le plan de la défense », a-t-il ajouté. « L’Europe et le monde doivent aussi ne pas simplement remettre un prix à la Tunisie mais apporter du prix aux aides qui doivent être accordées à la Tunisie », a-t-il poursuivi.

Le président français s’est dit heureux pour les Tunisiens et a estimé que la Tunisie donnait « un bel exemple ».

L’Organisation des Nations Unies s’est joint à ce concert  pour saluer l’attribution du prix Nobel de la paix au Quartet du Dialogue national tunisien le considérant comme un «  stimulant pour les militants pour développer les  efforts de paix ».

Le porte-parole du chef de l’ONU à Genève,  Ahmad Fawzi, a déclaré lors d’une conférence de presse  “Nous avons besoin de la société civile pour nous aider à aller de l’avant dans le processus de paix.

“Cet un brillant exemple, je pense que la Tunisie est l’un des pays arabes qui a fait le mieux depuis le  printemps arabe et les bouleversements dans cette partie du monde”, a-t-il dit.

L’attribution du Nobel de la paix au quartette d’organisations conduisant le dialogue national en Tunisie « montre la voie pour sortir des crises dans la région », s’est félicitée vendredi la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

« Le prix Nobel de la paix au quartette pour le Dialogue national en Tunisie montre la voie pour sortir des crises dans la région: unité nationale et démocratie », a affirmé, pour sa part,  la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

Les lauréats du Nobel de la Paix ont également été salués par le président du Conseil européen (qui réunit les chefs d’Etat ou de gouvernement des 28), Donald Tusk et celui du Parlement européen Martin Schulz. Evoquant une visite effectuée en mars en Tunisie, M. Tusk a indiqué « comprendre et respecter le choix » d’attribuer le Nobel au quartette.

Ce prix est « largement mérité », a estimé de son côté M. Schulz, ajoutant qu’il t partage « la fierté de tous les Tunisiens ».

Réagissant par ailleurs à l’attribution « bien méritée » du prix Nobel de la paix au quartette d’organisations conduisant le dialogue national en Tunisie, Mme Malmström Commissaire européenne au Commerce a estimé qu' »il faut continuer à œuvrer en faveur du resserrement des liens entre l’UE et la Tunisie, et à soutenir la marche en avant du pays ».

Cette floraison laudatrice des grands de ce monde jure ostensiblement avec le silence observé jusqu’ici par les Etats arabes. C’est rassemblement par crainte de jeter une fleur au berceau du « printemps arabe » et a génie de ses citoyens qui ont su mener à bon port leur transition vers la démocratie malgré toutes les vicissitudes et les travers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,373SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles