AccueilActualitésTunisie : La performance des sociétés de leasing tributaire de la...

Tunisie : La performance des sociétés de leasing tributaire de la reprise économique en 2016, selon Fitch

L’agence de notations Fitch Ratings  prévoit dans un nouveau rapport que la performance des sociétés de leasing tunisiennes  sera tributaire de la reprise économique en 2016.  Elle estime que le difficile environnement économique  continuera à peser sur le secteur du leasing  tunisien en 2016. La  croissance du PIB reste faible à environ 1,2% en 2016. Les perspectives de croissance intérieure à moyen terme dépendront de la stabilité sociale, de la sécurité et de la mise en œuvre des réformes structurelles améliorant le climat d’investissement en Tunisie.

- Publicité-

Certaines entités chercheront à se diversifier en Afrique sub-saharienne, bien que Fitch estime que ceci  les expose à un crédit plus élevé et à des risques opérationnels. Fitch prévoit que  la qualité du crédit chez les compagnies de leasing continuera d’être résiliente, avec des paramètres de  qualité des actifs qui demeureront stables en 2016 en l’absence d’une forte reprise économique en Tunisie. La performance des entreprises de leasing  reste compromise par la pression sur les revenus  due à un crédit atone et aux créances douteuses.

Fitch ne s’attend à des  signes d’amélioration du rendement qu’à la condition que la confiance revienne au niveau de l’environnement d’exploitation. Le coût du financement devra  légèrement bénéficier de la baisse du taux de  la politique monétaire décidée au 3ème trimestre 2015. Fitch considère que le profil de financement est faible pour toutes les sociétés de leasing en raison de leur forte dépendance à l’égard au financement sur le marché interbancaire et  de l’exposition potentielle à une pénurie de liquidités sur le marché financier tunisien.

Toutes les entreprises sont exposées au risque de refinancement en raison de leur dépendance à l’ égard de la dette à court terme et des volants de liquidité serrés. Fitch considère comme un point fort l’accès au financement à travers  un actionnaire bancaire.

Les ratios de capital ne sont acceptables pour la majorité des sociétés de leasing  qu’en tenant compte de leurs expositions nettes au risque de crédit, de la concentration de débiteur substantielle et de la qualité de crédit globale vulnérable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,564SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles