Tunisie : Zouhair Dhaouadi l’affirme, “un compte à rebours a été déclenché”

Tunisie : Zouhair Dhaouadi l’affirme, “un compte à rebours a été déclenché”

Zouhair Dhaouadi est le conseiller politique du président de l’ARP (Chambre des députés en Tunisiens) Mohamed Ennaceur. Avocat de profession, il est Docteur en sciences politiques à La Sorbonne. Issu de la gauche démocratique et fondateur du courant estudiantin de gauche à l’université de Tunis du temps de Bourguiba et auteur de 14 livres traitant des questions de l’histoire de la Tunisie et du mouvement réformiste, arabe et islamique. Sur sa page officielle, nous avons dégotté deux statuts successifs, écrits en arabe et que nous avons pris la liberté de traduire.

Dans le 1er, publié dimanche, il évoque le résultat des législatives pour la circonscription de l’Allemagne.  «Elections législatives partielles en Allemagne. 26 000 électeurs inscrits… Ils sont une communauté de 100 000 citoyens. 1325 ont fait leur devoir électoral. Le coût de l’opération est de 500 millions. Le taux de participation est de 5,2%. 26 candidats. Un candidat pour les deux partis au pouvoir, Ennahdha et Nida Tounes. Conclusions :
“La faible participation est une rupture totale de confiance dans le système politique en place, dans les partis participants et dans les candidats. C’est aussi un signe de la communauté de la diaspora qu’il y a un mal qui gâche le climat du pays. C’est un signe enfin qu’un compte à rebours a été déclenché».

Dans le second Post, publié ce lundi 18 décembre 2017, il se demande «Où va le gouvernement ? » et écrit que «le parti Républicain s’est retiré du gouvernement parce qu’il s’est  approché de Nida Tounes… Afek a quitté le gouvernement, car sa couleur s’approche d’Ennahdha. Cette dernière s’éloigne du gouvernement (son président) parce qu’il (ou elle) s’éloignait de Nidaa. Le parti National libéral s’éloigne du gouvernement parce qu’il est proche d’Afek. Nidaa s’éloigne du gouvernement car il est loin de Nidaa. L’Utica s’éloigne du gouvernement parce qu’il est proche de l’UGTT. Le Syndicat ouvrier a pris ses distances (il y a deux jours) avec le gouvernement parce qu’il est loin des intérêts de la base de l’UGTT. L’Union des agriculteurs s’est éloignée du gouvernement parce qu’il est tombé entre les mains d’Ennahdha… Al Machroua est contre le gouvernement parce qu’il ne peut pas déclarer qu’il est avec lui… Le Front populaire est contre tout le monde car il est contre tout le monde… Les Indépendants marchent sur les traces de ses plus faibles. Pour le reste, la meilleure femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Où va le gouvernement, quand et qui… et vous demandez qu’on soit heureux !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire