AccueilSportFoot-Coupe de Tunisie (finale) - L’Espérance pour une confirmation, le C.Africain pour...

Foot-Coupe de Tunisie (finale) – L’Espérance pour une confirmation, le C.Africain pour sauver la saison

La coupe de Tunisie 2015-2016 dont les quarts de finale, les demi-finales et la finale ont été reportées au mois d’août, en raison d’un calendrier chargé, connaîtra finalement son épilogue samedi avec une belle affiche qui réunira les deux grands rivaux de la capitale, l’Espérance ST et le C.Africain.
La grande rivalité entre les deux équipes tunisoises reste intacte malgré l’avantage pris par les « sang et or » qui dominent aussi bien le palmarès du championnat de Tunisie avec 23 titres, contre 13 pour le C.Africain que celui de la coupe de Tunisie avec 14 titres, contre 11 pour le C.Africain.
La formation de Ammar Souayah a réussi une meilleure saison que son adversaire. Elle a accompli en effet une très bonne saison 2015-2016 au cours de laquelle elle a été au coude à coude avec l’ES Sahel pour le titre avant de céder dans les ultimes journées, terminant à une honorable place.
Elle s’est rachetée en coupe en éliminant l’ES Sahel en quarts de finale de la coupe, au début du mois d’août courant et entend rattraper son retard en décrochant le titre de coupe de Tunisie.
En revanche le club de Bab Djedid a connu une de ses plus médiocres saisons en championnat où il a longtemps traîné en bas du tableau avant de terminer à une modeste 6e place.
La coupe se présente comme une rédemption pour l’équipe de Kais Yacoubi qui a succédé en fin de saison au Hollandais Rudi Krol et une occasion pour redresser un bilan défavorable. Lors des sept finales ayant réuni les deux formations, le club de Bab Souika l’a emporté à 5 reprises, contre 2 seulement pour les clubistes dont la dernière finale disputée en 2005-206 avait été perdue au tirs au but (4-5, 2-2 au terme du temps réglementaire et des prolongations) .
Lors des éliminatoires, le C.Africain a écarté tour à tour l’UB Benguerdane (2-1) en seizièmes de finale, le CS Msaken (Ligue 2) 2 à 0 en huitièmes de finale, l’ES Metlaoui (2-0) en quarts de finale et l’AS Marsa (6-5 aux tirs au but, 1-1 au terme du temps réglementaire et des prolongations).
De son côté, l’Espérance ST s’est défait respectivement de l’US Ksour Essef (4-0), de la Flèche Sportive de Gafsa-Ksar (5-0), de l’ES Sahel, tenant du titre, 1 à 0, et le S.Gabésien (2-1).
La formation « sang et or », gonflée à bloc après sa performance à Sousse, comptera sur une formation quasiment au grand complet. Hormis Fousseiny Coulibaly, suspendu, tous les autres joueurs sont disponibles, dont les trois nouvelles recrues qui pourraient faire leur baptême de feu avec leur nouvelle équipe, à savoir Anis Badri, Mohamed Ali Moncer et Mohamed Zaâbia.
Côté C.Africain, le staff technique comptera notamment sur Abdelkader Oueslati, aux côtés de Chenihi, Khalil, Yahya, Srarfi, Khalifa et Besson. Une incertitude plane sur l’attaquant algérien Belkhiter, transféré du club MCE Eulma, dont la carte jaune n’a pas encore été envoyée.
La finale dont le coup d’envoi sera donné samedi à 17h00 à Radès sera dirigée par l’arbitre Haythem Guirat, assisté de Marouen Saad et hassan Abdelaal.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,438SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles