AccueilActualitésTunisie : Le dossier des trains chinois atterrit chez le juge

Tunisie : Le dossier des trains chinois atterrit chez le juge

Des défaillances dans l’opération d’achat de trains de fabrication chinoise, d’une valeur de 94 millions de dollars, ont été révélées par le Comité du contrôle d’Etat relevant de la Présidence du gouvernement, a déclaré le ministre du Transport, Radhouane Ayara.
Intervenant au cours d’une séance plénière consacrée, lundi, à l’examen du projet du budget du ministère du Transport, Ayara a ajouté que ce dossier a été soumis à la justice mais les relations avec l’usine chinoise qui a exprimé sa volonté d’éviter ces manquements se poursuivent.
Il a rappelé que la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a affronté, au cours des dernières années, plusieurs difficultés, notamment en termes de ressource financières à cause du non paiement des tickets qui a atteint 13% et le gel des tarifs, depuis des années, soulignant que le réseau ferroviaire couvre 70% du pays.
Et de préciser que le réseau ferroviaire rapide qui couvre 5 lignes dans la Capitale Tunis a bien avancé dans la première phase de ses travaux (2 lignes sur 18 km) qui a atteint 36%.

- Publicité-

Au sujet du projet du métro de Sfax (70 km et 115 stations), Ayara a fait savoir que les études de faisabilité préliminaires ont été achevées et que les travaux seront entamés en 2021.
Ayara a expliqué les perturbations des voyages sur la ligne Gafsa/Tozeur par les grèves qui bloquent les dessertes après chaque reprise.
Concernant la réalisation de la ligne ferroviaire Gabes/Médenine (74 km), le ministre a indiqué que le bureau des études tunisien qui se chargera, à partir de 2018, de l’élaboration des études a été sélectionné et les études seront finalisées après 14 mois.
Il a fait savoir, par ailleurs, que dans le cadre de l’extension de la ligne ferroviaire vers Zarzis (gouvernorat de Medenine), une liaison entre zarzis et Tataouine sera réalisée à travers le raccordement, dans une première étape, du réseau ferroviaire entre Gabes et Médenine, pour un coût de l’ordre de 240 Millions de Dinars (MD).
Et d’ajouter que le ministère a mobilisé 37 MD pour acquérir les équipements de 30 intersections (routes-réseau ferroviaire), affirmant que des appels d’offres pour l’achat des équipements de 50 autres intersections seront lancés, en 2018, afin de sécuriser ces intersections qui ont engendré des accidents mortels, au cours des dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,683FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles