Al-Sissi joue dans la cour des grands : Dubaï, Sydney, Paris…

Al-Sissi joue dans la cour des grands : Dubaï, Sydney, Paris…

par -

Pas de doute, Abdel Fattah Al-Sissi, à la tête de la 2ème puissance économique du continent africain (après le Nigeria), veut réveiller la grandeur de l’Egypte, comme du temps des pharaons. Il avait promis en 2015 une nouvelle capitale administrative hors normes, pour soulager une Caire surpeuplée et qui suffoque du fait de la population, mais il ne s’arrête pas là, il veut offrir aux Egyptiens, au monde, la ville la plus imposante du globe. La promesse est certes un peu folle quand on voit ce qu’aligne Dubaï, Sydney, Paris, Berlin, Tokyo…, mais quand on regarde les données avancées par les autorités égyptiennes, on se dit que l’affaire est loin d’être farfelue.

6,5 millions de personnes devraient loger dans le projet fou d’Al-Sissi, qui occupera tout l’espace entre le Nil, le canal de Suez et l’Est du Caire, rapporte Atlantico. Les autoroutes pour alimenter l’ensemble sont déjà sur les rails ainsi que les logements. Au menu également un nouveau Parlement, une banque centrale, un aéroport, un palais présidentiel et un quartier d’affaires. On parle également de l’immeuble le plus haut du continent africain, d’un parc d’attractions plus volumineux que Disneyland, de 1 200 lieux de culte. La ville n’a pas de nom pour le moment – on l’affuble du surnom de “ville-Sissi” -, mais elle fait déjà beaucoup parler d’elle. Cette merveille sera livrée en 2019…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire