AccueilAfriqueAlgérie : Le président du Conseil constitutionnel emporté par la vague

Algérie : Le président du Conseil constitutionnel emporté par la vague

Tayeb Belaïz a démissionné mardi de la présidence du Conseil constitutionnel, rapporte l’agence APS; il avait été désigné à ce poste le 10 février dernier en remplacement du défunt Mourad Medelci.

- Publicité-

Il avait prêté serment le 21 février 2019 conformément aux dispositions de l’article 183 de la Constitution.

M. Belaïz a occupé ce poste auparavant avant d’être nommé ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales (2013/2015).

Né le 21 août 1948 à Maghnia (Tlemcen), M. Belaïz a passé le plus gros de sa carrière professionnelle dans le secteur de la Justice, en occupant d’abord le poste de magistrat, puis président des Cours de Saida, de Sidi Bel Abbès et d’Oran, ainsi que celui du premier président à la Cour suprême.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,434SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles