Algérie : Retrait de 16 médicaments à base de Valsartan

Algérie : Retrait de 16 médicaments à base de Valsartan

par -

Le ministère de la Santé algérien a annoncé jeudi 19 juillet 2018, sa décision de retirer, «sur la base du principe de précaution», les lots de 16 spécialités pharmaceutiques à base de Valsartan (seul ou en association), rapporte l’agence de presse officielle APS.

La décision de retirer ces lots des laboratoires Inpha Medis, Merinal, Nad Pharmadic et Taphco intervient suite à l’alerte internationale mettant en garde contre la présence d’une impureté appelée «N-nitroso diméthylamine (NDMA)» contenue dans une substance active fabriquée par la société chinoise Zhejiang Huahai Pharmaceuticals, a précisé le ministère de la Santé dans un communiqué.

Cette impureté, qui a été identifiée au cours de la fabrication de la substance active par le laboratoire chinois, est classée comme probablement cancérogène mais ne représente pas de «risque aigu pour le patient», indique la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire