AccueilAfriqueAngola : l'Etat vend presque toutes ses compagnies

Angola : l’Etat vend presque toutes ses compagnies

L’Etat angolais a décidé de vendre à tour de bras. Pas moins de 86% entreprises publiques devraient être privatisées d’ici 2020, d’après l’agence de presse Macauhub, qui reprend Vera Daves de Sousa, secrétaire d’Etat aux Finances et au Trésor du gouvernement angolais.
A terme, 171 parmi les 195 sociétés publiques seront cédées à des investisseurs privés. 80 d’entre elles seront vendues d’ici la fin de cette année en cours; le reste, 91, sera mis sur le marché en 2020. L’opération sera bouclée avec la privatisation de 20 autres compagnies en 2021 et 4 en 2022…

- Publicité-

Cette décision fait partie du Plan national de développement et de diversification de l’économie, impulsé par le gouvernement de Joao Lourenço. Ce dernier entend ainsi mettre un terme à un dirigisme étatique qui fige l’économie depuis l’indépendance, en 1975. Il est également question d’oxygéner une économie qui dépend trop des hydrocarbures (2ème producteur de pétrole en Afrique) et qui a payé un lourd tribut à la fonte des prix du brut dans le monde.

Des fleurons de l’économie angolaise sont concernés par cette vague de privatisations : la compagnie pétrolière nationale Sonangol, la compagnie diamantaire Endiama et la compagnie aérienne TAAG de même que les banques BCI, BAI, BCGA et Banco Económico.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles