23 C
Tunisie
jeudi 22 octobre 2020
Accueil Actualités Après 4 mois de confinement en Inde, une Tunisienne est de retour...

Après 4 mois de confinement en Inde, une Tunisienne est de retour dans son pays

Bloquée dans l’Etat indien du Kerala pendant près de quatre mois, la ressortissante tunisienne Dhouha Hafsi a failli sombrer dans la dépression, trois de ses tentatives de retour en avion dans son pays ayant été vaines pendant la période de confinement. Mais la quatrième tentative a abouti et elle a pris un vol le 22 juillet. Après un voyage de 40 heures- quatre aéroports et trois vols- Dhouha a finalement atterri dans sa ville natale de Monastir.
« Je n’ai même pas informé ma famille de mon arrivée car je craignais qu’un goulot d’étranglement de dernière minute n’entrave mon voyage. Au Kerala, surtout au cours du dernier mois, j’étais à deux doigts de tomber dans la dépression », a-t-elle dit au journal « The New Indian Express » par téléphone depuis Monastir, où elle est en quarantaine.
Le 8 janvier, elle était arrivée à l’hôpital Ayurveda des Verts à Azhiyur pour y suivre un cours de trois mois sanctionné par un certificat en Ayurveda Lifestyle. « Je devais y retourner le 7 avril mais, soudain, le confinement a été mis en place. Je pensais que la situation allait bientôt revenir à la normale. Mais rien ne s’est passé. J’ai dû renouveler mon visa de touriste trois fois », a expliqué Dhouha.
Elle était heureuse dans les premiers jours car il y avait six autres femmes étrangères à l’hôpital des Verts qui étaient également bloquées. Mais d’autres ont quitté Azhiyur vers la fin du mois de juin. « Je me suis alors sentie plus isolée. Le seul soulagement était le groupe formé par l’ambassade de Tunisie comprenant des citoyens tunisiens bloqués en Inde », a-t-elle souligné.
Dhouha a essayé de rattraper le vol d’évacuation tunisien le 22 mai, mais n’a pas pu atteindre New Delhi. Bien que son billet ait été accepté pour un vol de Qatar Airways le 3 juillet, le vol a été annulé à la onzième heure. Il y avait également un vol d’évacuation indien vers Dubaï, mais il était réservé aux résidents des Émirats arabes unis.
En suivant de près l’actualité de l’aviation civile, elle a appris que l’Inde et la France exploitaient des vols spéciaux pendant une période déterminée. « Ma tentative était de sortir de l’Inde car le ciel entre la Tunisie et la France était ouvert. Elle est entrée en contact avec le responsable de service d’Air France à l’aéroport de Bengaluru. On lui a dit qu’elle ne pouvait prendre l’avion qu’avec une autorisation spéciale de l’ambassade de Tunisie en Inde. Cette permission lui a été accordée par l’ambassadeur de Tunisie en Inde, Nejmeddine Lakhal, alors que le consul tunisien au Bengaluru, lui a également apporté tout son soutien. Finalement, elle a quitté Azhiyur le 22 juillet au matin, et emprunté l’itinéraire Kannur-Bengaluru-Paris-Tunis avant d’atteindre Monastir.
Pendant ce temps, l’ambassadeur tunisien en Inde, Lakhal, a déclaré à TNIE que l’aide reçue des autorités indiennes, en particulier du ministère des affaires extérieures, pour faciliter le retour des Tunisiens bloqués était très appréciable.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles