13 C
Tunisie
samedi 31 octobre 2020
Accueil La UNE Attijari Bank sous redressement fiscal

Attijari Bank sous redressement fiscal

Banque marocaine de droit tunisien, Attijari a reçu au cours l’exercice 2019 un avis de vérification fiscale portant sur les périodes allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018. C’est ce qu’indiquent ses Commissaires aux Comptes.
Plus loin, dans le même rapport de ces derniers  sur la période intermédiaire du 1er semestre 2020, il est précisé  que la banque avait en fait reçu une notification de redressement à la suite d’une vérification fiscale subie en 2019.

- Publicité-

Cela veut dire que la vérification a été faite, et a été suivie par la notification d’un redressement, dont le montant a été maintenu secret. La banque n’a pas non plus estimé utile de préciser le montant des provisions « jugées nécessaires », en couverture du montant du redressement.

La transparence vis-à-vis de ses actionnaires et épargnants, est ainsi largement démontrée. Ces derniers sauront juste que « la banque a répondu à l’Administration Fiscale dans les délais en fournissant ses oppositions vis-à-vis des résultats reçus », et que « les procédures liées à ce contrôle étant toujours en cours, l’impact définitif ne peut être estimé de façon précise à la date du présent rapport ».

Certains chiffres à la baisse

Sinon, au 1er semestre 2020, la banque affichait un total bilan de 9 434 348 mille dinars et un bénéfice net de la période s’élevant à 71,455 MDT. Au détail, le total du poste « produits d’exploitation bancaire » est passé de 399,965 MDT (solde retraité) au 30 juin 2019 à 415, 192 MDT au 30 juin 2020, enregistrant ainsi une augmentation de 15,227 MDT. Les commissions totalisaient cependant 49, 570 MDT au 30 juin 2020 contre 59,047 MDT au 30 juin 2019, soit une diminution de 9,477 MDT. Les gains sur portefeuille titres commercial et opérations financières totalisent, au 30 juin 2020, un montant de 31, 294 MDT contre 36, 663 MDT au 30 juin 2019, soit aussi une diminution de 5,369 MDT.

Le total du poste « charges d’exploitation bancaire » était passé de 164, 049 MDT (solde retraité) au 30 juin 2019 à 170,448 MDT au 30 juin 2020 enregistrant, ainsi, une augmentation de 6,399 MDT. Les frais du personnel s’élèvent à 75, 288 MDT au 30 juin 2020 contre 71, 356 KDT au 30 juin 2019 enregistrant, ainsi, une augmentation de 3, 932 MDT.

Au final, malgré un PNB qui était en hausse de 8,8 MDT, le résultat d’exploitation baissait déjà de 2,8 MDT, et le résultat net de la période suivait le trend avec une baisse de 14,685 MDT sur les seuls premiers six mois de l’exercice en cours.

T.V n’est pas optimiste pour tout 2020

Pour tout l’exercice 2020, l’intermédiaire boursier Tunisie Valeurs (T.V) prévoit pour Attijari, « une baisse du PNB de 9% à 440,1MDT. La non- constatation d’intérêts intercalaires sur les reports des tombées des crédits aux particuliers devrait faire subir à la banque un manque à gagner de 61 MDT au niveau du PNB, selon nos estimations. Avec des charges qui augmentent et un PNB qui se réduit, Attijari devrait accuser une baisse de son résultat net de 29% à 131,7MDT ».

Coté sur la bourse de Tunis, le papier Attijari souffre et a subi une baisse de plus de deux dinars entre août et septembre, selon ce graphique réalisé par l’intermédiaire boursier Mac Sa.

Hausse de 7,2 Milliards DT en dépôts, et les concours à l’économie baissent !

Chez Attijari Bank, banque dont la capitalisation dépasse le un milliard DT, « les dépôts se sont accrus de 6% (contre une progression moyenne de 11% sur la période 2016-2018), dépassant la barre de 7 milliards de dinars (à 7,2 milliards de dinars). Cette performance a été alimentée par les dépôts à terme (+11% à 1,6 milliard de dinars) et les dépôts d’épargne (+6% à 2,3 milliards de dinars). Malgré leur croissance timide en 2019 (+3% à 3,2 milliards de dinars), les dépôts à vue conservent leur part du lion dans les ressources de la banque (une proportion de 45,1%) et continuent de lui valoir un coût des ressources parmi les plus faibles du secteur (4,2% selon nos estimations contre une moyenne sectorielle de 5,6%).

En face, chez cette banque « citoyenne » comme pas possible, « l’activité du crédit a également réduit la cadence. La croissance des engagements d’Attijari est ressortie à 5%, contre une évolution moyenne de 10% sur la période 2016-2018 », affirme encore T.V, démontrant ainsi que cette banque marocaine de droit tunisien a réduit sa participation au financement de l’économie du pays où elle est installée et qui a besoin que son tissu bancaire participe plus à l’investissement.

(Résumé du rapport des Commissaires aux Comptes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,332SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles