Ben Hammouda met en garde contre la poursuite du glissement du dinar

Ben Hammouda met en garde contre la poursuite du glissement du dinar

par -

Hakim Ben Hammouda, ancien ministre des Finances a indiqué que l’accord conclu entre la Tunisie et le Fonds monétaire international (FMI)) est très important sur les plans économique et politique et le passage de la Tunisie devant le Conseil d’administration du Fonds exige une poursuite des réformes définies par le FMI dont notamment la mise en place, une fois pour toutes, de l’Instance nationale de lutte contre la corruption.

Il a par ailleurs considéré, lors de son intervention, ce vendredi, sur Express Fm, que l’appel du FMI pour que la Tunisie relève le taux d’intérêt aura des conséquences négatives sur l’investissement. Il en est de même, assure t-il encore, pour la poursuite de la politique de glissement du dinar qui aura un impact fâcheux sur les importations et sur le coût de la production, d’où les retombées limitant la capacité concurrentielle des entreprises.

Ainsi et après avoir appelé le gouvernement à un peu plus d’expectative, il a insisté sur la nécessité d’entreprendre une étude sérieuse sur les véritables causes de la dégringolade de la valeur du dinar tout en œuvrant à limiter le taux d’inflation.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire