Bochra Belhaj Hmida pourra compter sur les imams !

Bochra Belhaj Hmida pourra compter sur les imams !

par -

Dans son combat contre une frange de l’opinion publique et les extrémistes qui lui président l’enfer dans l’au-delà, l’avocate, députée et présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), Bochra Belhaj Hmida, pourra compter sur les imams. Le secrétaire général du syndicat des imams, Fadhel Achour, a déclaré ce lundi 06 août 2018, sur Jawhara FM, que la violence des attaques takfiristes contre Belhaj Hmida qui se propagent dans certaines mosquées est “navrante“. Il a ajouté que les lieux de culte doivent être préservés “de l’instrumentalisation partisane ou idéologique».

«Il n’appartient pas aux imams de débattre du rapport de la Colibe mais à l’ARP, à qui ce rapport sera soumis. Si nous constatons la moindre infraction au sein des mosquées, nous alerterons le ministère de l’Intérieur qui procèdera au limogeage de l’imam qui sort du cadre établi. Nous sommes dans un Etat de droit et d’institutions et nous inviterons cette commission à un débat public si le syndicat juge que le contenu du rapport est en contradiction avec le texte religieux», a affirmé le secrétaire général du syndicat des imams.

1 COMMENTAIRE

  1. Il de nombreux imams bien cultivés et intelligents qui peuvent tout en parlant de l’islam modéré, éveiller le public sur les divers maux sociaux qui rangent la société, tels que la corruption, la paresse et l’insouciance au travail, l’absentéisme, l’u sage de ce qui est interdit par l’islam (modéré), les divers délits sexuel de tous les temps, et tout ce qui touche les mauvais comportements qui pourrissent les futures générations.
    Le comportement et les réactions de notre députée doit passer finement et gentiment sans ordre provocateur pour les conscients neutres imams, qui connaissent bien leur travail sans qu’ils soient influencés par n’importe partie politique et idéologique.
    La mosquée a été toujours un lieu de diffusion du savoir et des informations liées à notre religion.
    Elle a le rôle d’éveiller les musulmans sur les mauvais comportements de l’individu avec soi même et avec les autres.
    Heureusement que le langage dans plusieurs mosquées a bien changé depuis 2014 et que les tensions ont été réduites à leurs minimum.
    Vive la Tunisie, immunisée des maux sociaux et corporels qui affectent nos esprits et nos corps à la suite d’attaques virales contagieuses.

Laisser un commentaire