AccueilMondeBoris Johnson se bat pour son poste après des démissions dans son...

Boris Johnson se bat pour son poste après des démissions dans son gouvernement

Touché mais pas coulé, le Premier ministre Boris Johnson se bat pour sa survie politique, passant sur le gril des députés britanniques mercredi, au lendemain du départ spectaculaire de deux de ses ministres.

Les ministres de la Santé Sajid Javid et des Finances Rishi Sunak ont annoncé à quelques minutes d’intervalle leur démission mardi soir, lassés des scandales à répétition qui secouent le gouvernement depuis des mois. Dans la foulée, d’autres membres du gouvernement moins haut placés ont jeté eux aussi l’éponge, dont le secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et de la Famille, Will Quince, ainsi qu’une assistante auprès du secrétaire d’État aux Transports.

Fragilisé mais déterminé à rester, Boris Johnson défendra son poste à midi (11H00 GMT) au Parlement lors de la séance hebdomadaire de questions au Premier ministre qui s’annonce électrique.

Il affrontera ensuite les présidents des principales commissions de la Chambre des Communes, parmi lesquels certains de ses critiques les plus virulents au sein de son parti conservateur.

Les deux démissions choc ont été annoncées alors que le Premier ministre venait de présenter des excuses après un énième scandale, reconnaissant avoir fait une « erreur » en nommant en février dans son gouvernement Chris Pincher, « whip » en chef adjoint chargé de la discipline parlementaire des députés conservateurs.

Ce dernier a démissionné la semaine dernière après avoir été accusé d’attouchements sur deux hommes.

Mardi, après avoir affirmé l’inverse, Downing Street a reconnu que le Premier ministre avait été informé dès 2019 d’anciennes accusations à l’encontre de M. Pincher mais qu’il les avait « oubliées » en le nommant.

En annonçant sa démission mercredi, le secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance Will Quince a expliqué qu’il n’avait « pas le choix » après avoir répété « de bonne foi » dans les médias des éléments fournis par Downing Street sur cette affaire « qui se sont avérés inexacts ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,002SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -