Elle a changé de propriétaires, mais pas de résultat

Elle a changé de propriétaires, mais pas de résultat

par -

La STIP est une société anonyme, créée le 21 Juillet 1980. Suite à son acquisition de la société “SONAP”, la “STIP” est devenue, à partir de juillet 1991, l’unique producteur de pneumatiques en Tunisie. Au cours de l’exercice 2016, la Société «Africa Holding a acheté à travers la BVMT 2 982 119 actions sur les 4 207 823 actions composant le capital social, soit 70.87%. D’entreprise publique, la Stip es ainsi devenue privée.

A la fin de l’exercice 2017, les états financiers de la Stip font apparaître un total net de bilan égal à 81,403.626 MDT, un résultat net déficitaire égal à 27,490.683 MDT et des flux d’exploitation négatifs de 7,515.550 MDT. A la même période, les revenus de l’entreprise du groupe Dridi avaient baissé de plus de 10 MDT. Son résultat net restait négatif, bien qu’ayant passé de 49,661 MDT, à seulement 27,490 MDT.

Les Commissaires aux Comptes de l’entreprise indiquent dans leur rapport pour l’exercice 2017 que ,«en raison des pertes cumulées au 31 décembre 2017, les capitaux propres ont été arrêtés à -227,576.774 MDT, soit 233,888.509 MDT en deçà de la moitié du capital social. Au 31 décembre 2017, le passif exigible à court terme de la STIP totalise 264,957.954 MDT contre un actif courant égal à 67,537.763 MDT, soit 25.5% du passif exigible, ce qui ne peut permettre à la STIP de faire face à tous ses engagements financiers ».

Au cours de l’exercice 2017, plusieurs mouvements ont perturbé le fonctionnement normal de l’entreprise (lock-out pour deux semaines à partir du 22 Mai 2017, fermeture de l’usine de M’saken à partir de juillet 2017, arrêt de la production du site de Menzel Bourguiba à partir du 1er octobre 2017), départs à la retraite et démissions de certains responsables. Dans ces conditions, l’organigramme de la société, le système de contrôle interne ont été fortement perturbés. Cependant, il a été constaté qu’au cours de la période contrôlée, toutes les opérations financières ont été engagées et validées directement par le Président Directeur Général.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire