33 C
Tunisie
mardi 11 août 2020
Accueil Actualités Energie renouvelable: Marzouk "étonné" de l'opposition de la Fédération de l'Electricité face...

Energie renouvelable: Marzouk « étonné » de l’opposition de la Fédération de l’Electricité face au projet de la Centrale solaire de Tataouine

Le ministre de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique, Mongi Marzouk s’est dit  » étonné « , lundi, que la Fédération Générale de l’Electricité et du Gaz soit opposé au projet de réalisation d’une centrale solaire à Tataouine.Fruit d’une collaboration entre l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP) et la filiale du groupe pétrolier italien Eni, ce projet a une capacité de production de 10 mégawatts, soit près de 0,1% de la production de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz, a souligné le ministre dans un post publié sur sa page Facebook.

Mongi Marzouk s’est dit « surpris » de la position de la fédération, d’autant que, selon lui, un projet similaire à celui de Tataouine, a été inauguré, il y’a quelques semaines à Enfidha au gouvernorat de Sousse »Au lieu de soutenir les projets dans le secteur des énergies propres à fort impact socio-économique et environnemental, la fédération entrave ces projets, ce qui constitue une entorse à la loi », a-t-il dénoncé, critiquant sa vision erronée des politiques publiques à adopter dans ce secteur.Le secrétaire général de Fédération générale de l’électricité et du gaz relevant de l’UGTT, Abdelkader Jelassi, avait exprimé, en juin dernier, dans une déclaration à l’agence TAP, l’opposition catégorique de la Fédération à la privatisation de la production de l’électricité en Tunisie.Il avait également fait part des appréhensions de son syndicat quant au décret gouvernemental du 26 février 2020, portant sur la production d’électricité à partir des énergies renouvelables et autorisant la création de sociétés d’autoproduction d’électricité à partir des énergies renouvelables.

 » Notre opposition est catégorique et nous aurons recours à toutes les formes de protestation (sit-in, grèves…) si cette orientation est maintenue. La production d’électricité par des privés et sa vente directe aux clients, va perturber le réseau électrique et impacter la distribution de l’électricité, la rendant inaccessible à certaines catégories. Nous refusons la marchandisation de l’électricité qui touche à la sécurité nationale et au statut public de la STEG « , avait-t-il expliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,316FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,291SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles