France : Macron fait du Sarkozy face à une immigrée marocaine !...

France : Macron fait du Sarkozy face à une immigrée marocaine ! (Vidéo)

par -

Le président français, Emmanuel Macron, était parti d’une bonne intention en faisant une virée dans le 10e arrondissement de Paris pour voir de ses yeux le démarrage de la 33e campagne hivernale des Restos du cœur, un événement très solennel et très populaire, parce que justement initié par le très populaire humoriste Coluche. Tout allait bien, aucune fausse note devant les objectifs des journalistes qui n’en rataient pas une miette. Jusqu’au grain de sable, à la toute fin de la cérémonie.

Macron, en sortant, est alors apostrophé par une femme, une Marocaine, à ce qu’elle dit, au sujet de sa politique pour le droit d’asile. Et là sur le film diffusé par CNews, on a vu un chef d’Etat glacial, le visage fermé, rien à voir avec la bonhommie qu’il nous sert d’habitude, rétorquer sèchement à la dame : «Si vous n’êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays“, avant d’ajouter, sur le même ton, “On prend notre part, mais on ne peut pas prendre toute la misère du monde, comme disait Michel Rocard». La femme rebondit alors en affirmant que ses parents sont malades et qu’ils résident en France. Là le président réplique u’il voudrait que la France «protège tous les gens qui relèvent de l’asile, qui ne sont pas en sécurité chez eux (..). Mais après, on ne peut pas accueillir tous les gens qui viennent sur des visas ou de commerce ou d’étudiant ou qui restent après. Donc, après, il faut retourner dans son pays. Si vous n’êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays. Et au Maroc, vous n’êtes pas en danger». Une posture très dure que ne renierait pas l’ancien président français Nicolas Sarkozy, dont les dérapages avaient fini par lasser ses électeurs…

Les mots de Macron, qui plus est à l’occasion du lancement de la plus grosse campagne du pays pour secourir les plus démunis dans la rudesse de l’hiver, ne passent pas. L’ancienne ministre Aurélie Filippetti les a qualifiés, sur RTL, de «mauvais symbole». Elle a déclaré ceci : «On voit qu’il a toujours un double discours. À la fois dans les instances européennes, il dit il faut accueillir plus de réfugiés et en même temps quand il se trouve face à une dame qui est aux Restos du cœur, donc qui est dans la misère et qui a du mal à avoir des papiers alors qu’elle souhaite vraiment les obtenir. Il est dans la fermeture et le manque d’empathie».

La dernière opération “4 vérités” de Macron remonte au sommet du G20, en juillet 2017, quand il avait asséné que les femmes du continent africain plombent le développement en faisant trop d’enfants. Avant cela il y a eu sa blague plus que douteuse sur les migrants aux Comores. Sarkozy était passé maitre dans les sorties de route de ce type, on sait comment il a fini…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire