Ghannouchi bénit l’amendement qui pourrait broyer Karoui

Ghannouchi bénit l’amendement qui pourrait broyer Karoui

par -

Le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi, a déclaré jeudi que l’approbation par son parti de la proposition du gouvernement sur l’amendement du projet de loi électorale s’inscrit dans le souci de protéger la démocratie contre toute tentative de manipulation par des associations, des institutions médiatiques ou autres.
Dans une déclaration de presse, à l’issue de la réunion du groupe parlementaire d’Ennahdha, il a indiqué que le projet de loi en question vient mettre en évidence le besoin de tenir les élections dans les délais impartis. Selon lui, le report des échéances électorales constitue une atteinte à la démocratie et à l’esprit de la Constitution.

Ghannouchi a fait observer que le projet de loi qui vise à prémunir le processus démocratique de toute forme de manipulation comporte des ajouts relatifs au discours politique, notamment en période de campagne électorale.
Pour le président d’Ennahdha, les sociétés modernes y compris la Tunisie se distinguent par la séparation entre les domaines politiques et sociétales à l’instar des œuvres caritatives, des sportives et cultuelles. Il a insisté sur la nécessité d’éviter d’instrumentaliser un domaine au service d’un autre.

De son côté, la députée Yamina Zoghlami a expliqué à l’agence TAP que la réunion du groupe d’Ennahdha, qui a été présidée par Rached Ghannouchi, s’est focalisée sur l’amendement proposé par le gouvernement, lequel propose l’ajout d’un article à la loi électorale interdisant la candidature de ceux qui détient une association ou un organe de presse aux élections législatives et présidentielle.
Cette proposition d’amendement, présentée par le gouvernement en mai dernier, a été soutenu par le groupe de la Coalition nationale.
Il est prévu que le parlement entame l’adoption du projet de loi organique n°63/2018 complétant et amendant la Loi organique n° 2014-16 du 26 mai 2014, relative aux élections et référendums.
L’adoption de ce projet à été à plusieurs reprises reportée faute d’accord entre les députés.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire