Gros succès à l’étranger pour les fruits tunisiens

Gros succès à l’étranger pour les fruits tunisiens

par -

Les exportations de fruits ont affiché une croissance de 28,8% en volume et de 14,4% en valeur au 5 août 2019, par rapport à la même période de l’année 2018, selon les données sur la situation des exportations des fruits du 2 janvier 2019 au 5 août 2019 établies par le Groupement interprofessionnel des Fruits (GIFruits) et publiées par l’Observatoire National de l’Agriculture.
Les quantités des fruits exportées, jusqu’au 5 aout, ont atteint 27353 tonnes pour une valeur de 62,9 millions de dinars (MD) contre 21233 tonnes et une valeur de 55,01 MD au cours de la même période de la saison écoulée.

Cette légère augmentation est principalement due aux exportations des pastèques sur le marché Italien qui arrivent en tête des fruits exportés avec 11494 tonnes contre 8123 tonnes en 2018.
La pêche représente le produit le plus commercialisé vers le marché libyen. Ses exportations en termes de volume ont connu un léger retrait de 3%, soit 6637 tonnes contre 6837 tonnes réalisées durant la saison 2017-2018 et une légère progression de 1% en termes de valeur.
Le volume des exportations des melons et des amandes a connu une nette croissance au cours de cette campagne, soit respectivement 1538 tonnes contre 234 tonnes l’année écoulée et 1007 tonnes contre 131 tonnes en 2018. Ce qui génère en termes de valeur une progression de 237% pour les melons et de 450% pour les amandes.
Le volume d’exportation des abricots est passé de 2238 tonnes en 2018 à 2677 tonnes en 2019 enregistrant ainsi une augmentation de 439 tonnes.
Cependant les exportations de certains produits ont baissé en termes de valeur, à l’instar des raisins (-43%), la Figue de Barbarie (-19%), les Framboises (-10%) et les Nectarines (-2%).

Les exportations tunisiennes des fruits se repartissent sur 25 destinations. La Libye demeure le premier destinataire des fruits tunisiens durant les 8 premiers mois de 2019 avec 42% de part de marché en termes de valeur et 55% en termes de quantité. Elle a importé, durant ces 8 mois, pour une valeur de 26657 MD soit une augmentation de 47,2% comparée à l’année dernière. L’Italie arrive en deuxième position avec une part de 22% en termes de volume et 12% en termes de valeur.
Toutefois, les exportations ont baissé en termes de valeur de 37,5% vers le Qatar, de 37,4% vers les Etats-Unis, de 10% vers le Koweït et de 4% vers la France.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire