Grosses déceptions à l’exportation

Grosses déceptions à l’exportation

par -

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur, à prix constants, ont enregistré, durant l’année 2018, une décélération des quantités exportées, avec une hausse de 3% seulement, contre 4,2% en 2017, d’après des tableaux statistiques que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS).
En raison de la dévaluation du dinar et la décélération des quantités exportées, au cours de l’année 2018, l’objectif de la Tunisie était d’augmenter le volume des exportations avec de meilleurs prix, mais jusqu’à maintenant la situation révèle que la hausse en valeur des exportations s’est limitée à 19,1%. Près de 60 % des échanges commerciaux de la Tunisie s’effectuent en euro et 40%, en dollar, alors que le marché des changes a connu une accélération du rythme de dépréciation du dinar.

Le volume des exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés a baissé de 13,9%, et celui de l’énergie a baissé de 13,5%. La meilleure performance reste celle du secteur de l’agriculture et des industries agroalimentaires, les quantités exportées ayant progressé de 42,2%.
Concernant les quantités importées, elles ont enregistré une augmentation moins importante par rapport à l’année écoulée, passant de 2,8% durant l’année 2017 à 1,3% au cours de l’année 2018.
L’évolution en volume est marquée par une hausse au niveau du secteur de l’énergie et lubrifiants de l’ordre de 18,4% contre des baisses enregistrées au niveau du secteur des mines phosphates et dérivés de 2,3% et celui du textiles, habillements et cuirs avec un taux de 2,2%.

En valeurs courantes (en tenant compte de l’effet de la variation du cours du dinar), les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont atteint au cours de l’année 2018 la valeur de 40986,2 MD à l’exportation et 54452,7 MD à l’importation, enregistrant ainsi une hausse de l’ordre de 19,1% à l’export et de 20% à l’import, et ce par rapport à l’année 2017.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire