Infiltration par le Mossad, mine de diamant : Dardouri persiste et signe!

Infiltration par le Mossad, mine de diamant : Dardouri persiste et signe!

par -

Le syndicaliste sécuritaire Issam Dardouri, à peine sorti de prison, renoue avec les sorties médiatiques, qui l’avaient envoyé derrière les barreaux. Il a déclaré dans l’émission “Liman Yajroo Fakat” (à celui qui ose seulement), diffusée dimanche 12 mars 2017 dans la soirée, sur Al Hiwar Ettounsi, qu’il a été incarcéré à cause de ses révélations explosives. Dardouri est revenu sur la conversation qu’il a eue avec l’ancien directeur général de la sûreté, Abderrahmen Haj Ali, au sujet de l’infiltration des organes de la sécurité tunisienne par les services secrets israéliens.

« Lorsque j’ai livré ces informations, ma liberté a été menacée. Toutefois tous les propos que j’ai tenus sont étayés par des documents et des preuves irréfutables. J’invite le chef du gouvernement et le président de la République à m’accorder un entretien afin que je puisse leur dévoiler toutes les informations en ma possession. Et si je ne dis pas la vérité, qu’on me condamne à la peine de mort », a-t-il dit.

Par ailleurs le syndicaliste sécuritaire a affirmé qu’il a révélé l’existence d’une grosse mine de quartz et d’éclats de diamant, qui contient plus de 1000 tonnes de ces matières, selon lui, et d’où la Tunisie peut tirer un profit. Il a indiqué qu’il en a acquis la certitude après les vérifications nécessaires et qu’il a transmis les données aux autorités dont elles relèvent

Pour rappel, Dardouri a écopé d’un an de prison ferme suite à une plainte déposée par des responsables sécuritaires, dont Abderrahman Haj Ali. Il est sorti de prison le 4 mars 2017, après un séjour de 8 mois, mais sous le régime de la liberté conditionnelle. Il a donc intérêt à rester tranquille, mais à le voir hier dimanche, il n’en a pas l’intention!

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire