AccueilMondeIrak : Les troupes d'élite aux abords de Mossoul, en attendant les...

Irak : Les troupes d’élite aux abords de Mossoul, en attendant les renforts

Les forces spéciales irakiennes sont en ce moment aux abords de Mossoul, deuxième ville d’Irak et fief de Daech depuis 2 ans, rapporte l’AFP ce mardi 1er novembre 2016. Sûr de la victoire imminente de ses troupes, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, invite les djihadistes à «se rendre ou mourir».
«Nous allons refermer notre étau sur l’EI de tous les côtés», a affirmé al-Abadi dans un discours à la télévision publique irakienne hier lundi tard dans la soirée. Les djihadistes «n’ont pas d’échappatoire ». Au moment où le Premier ministre prenait la parole, les forces d’élite du contre-terrorisme (CTS) étaient aux abords de Mossoul, où elles espèrent percer rapidement dès que le feu vert sera donné

«Nous avançons en ce moment dans Gogjali», un village aux abords des quartiers est de Mossoul, a confié à l’AFP un commandant de ces forces, Abdelwahab al-Saadi. «Notre prochaine étape sera d’entrer dans (les quartiers) d’Al-Zahra et Al-Karama qui sont dans l’est de Mossoul», a-t-il ajouté.

Certes les troupes d’élite sont pressées d’entrer dans l’agglomération de Mossoul et d’en découdre avec l’Etat islamique, ce qui serait déjà un exploit vu que l’offensive a été déclenchée le 17 octobre, mais elles devront attendre des renforts pour mettre toutes les chances de leur côté lors de la bataille décisive, qui sera à coup sûr une série de combats de rue sanglants pour débusquer les activistes de Daech.

Des dizaines de milliers d’éléments des forces irakiennes convergent en ce moment vers Mossoul, appuyés par des tirs aériens de la coalition internationale pilotée par les USA. A l’est et au nord de la ville, les combattants kurdes sont solidement campés dans les villages arrachés récemment à Daech

Au sud, les forces du gouvernement fédéral avancent vite mais sont encore loin du sud de Mossoul. A l’ouest, les forces paramilitaires du Hachd al-Chaabi, une coalition animée par des milices chiites armées par l’Iran, essaient de boucher les lignes de ravitaillement de l’EI avec la Syrie. A noter qu’elles ont mis la main sur des villages sur la route de Tal Afar, une localité stratégique.
Par contre les responsables du Hachd al-Chaabi donnent des gages en déclarant qu’ils s’abstiendront de pénétrer à Mossoul, une ville majoritairement sunnite, rappelons-le. Mais les chefs sur le terrain ne sont pas aussi formels et ont manifestement l’intention de revendiquer leur part dans l’assaut final en entrant dans le bastion de Daech

Il est prévu que les forces irakiennes, une fois Mossoul assiégé, aménagent des couloirs humanitaires pour laisser les civils sortir de la ville. C’est seulement après qu’elles vont investir les rues de la ville pour entamer les combats rapprochés avec 3.000 à 5.000 djihadistes encore planqués à Mossoul, d’après des estimations du Pentagone.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -