Israël exploite à fond le séjour d’une délégation marocaine

Israël exploite à fond le séjour d’une délégation marocaine

par -

Le moins qu’on puisse dire est que les Marocains ont un rapport un peu moins passionné avec la chose israélienne, très loin de la déferlante par moments hystérique en Tunisie, surtout de la part de la classe politique. Un groupe de 11 Marocains, dont des ingénieurs, réalisateurs, écrivains et businessmen effectue actuellement un séjour de 5 jours en Israël. Au menu des entretiens avec des responsables israéliens et des visites sur des lieux saints islamiques, rapporte le site Yabiladi. Comme on pouvait s’y attendre, le ministère israélien des Affaires étrangères s’est empressé de communiquer sur cette affaire, du pain béni pour un pays qui cherche à rallier des soutiens internationaux, d’où qu’ils viennent, surtout depuis la décision du président américain d’installer l’ambassade des USA à Jérusalem et depuis la répression sanglante des manifestations des Palestiniens qui s’en est suive.

La page Facebook «Israël parle arabe», administrée par la diplomatie israélienne, s’est même laissée à aller à un commentaire enflammé : ces Marocains «voient l’importance du dialogue et de la communication avec leurs homologues en Israël». Bon, les Israéliens se sont tout de même gardés de dévoiler les noms de ces voyageurs pas comme les autres, ce qu’on sait c’est qu’ils «se réuniront avec des députés à la Knesset et d’autres fonctionnaires et visiteront des instituts de recherche dédiés au Moyen-Orient, le musée de l’Holocauste Yad Vashem et le centre du patrimoine des Juifs d’Afrique du Nord».
Au programme également un tour dans «plusieurs villes comme Haïfa et Jérusalem“, “dans les lieux saints islamiques» et des rencontres avec des «étudiants israéliens participant à un cours pour enseigner la langue juive marocaine parlée». Bref, ils ne chômeront pas !

Cette visite, évidemment, n’a pas été du goût des organisations palestiniennes qui luttent contre la colonisation. Daoud Shihab, responsable du bureau d’information du mouvement «Jihad islamique en Palestine» (JIP), une organisation armée, a dit sur son compte Twitter que la «visite de la délégation marocaine est un coup de poignard aux martyrs et une récompense pour leur meurtrier». Il a ajouté que ces Marocains «ne représentent pas le Maroc».
Il a invité les citoyens marocains à «exposer et dénoncer cette délégation» et les Palestiniens à «empêcher cette délégation de visiter la mosquée Al-Aqsa ou n’importe quel monument à Al Qods».

A noter que ce type de visite n’est pas une première, des délégations marocaines ont déjà foulé le sol israélien, bravant la réprobation de la majorité des citoyens du royaume et les militants anti-normalisation avec Israël, très actifs et qui proposent même de trainer en justice les Marocains qui visitent l’Etat hébreu…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire