La BCT répond aux bruits sur le nouveau billet de 20 DT

La BCT répond aux bruits sur le nouveau billet de 20 DT

par -

La Banque centrale de Tunisie dément formellement les informations diffusées par certains journaux électroniques et relayées sur les réseaux sociaux concernant l’existence de défauts affectant le nouveau billet de 20 Dinars mis récemment en circulation. Elle tient à rassurer le public sur la qualité des billets de banque mis en circulation en Tunisie.

La fabrication des billets de banque tunisiens obéit à des normes strictes et des règles techniques répondant aux standards internationaux et est effectuée auprès d’imprimeurs de renommée internationale. Ces normes et règles relèvent de la sécurité de la monnaie nationale et ne peuvent dès lors être sujet de débat et d’explications.

En sa qualité d’autorité publique chargée de l’émission et de l’entretien de la monnaie fiduciaire, la Banque Centrale de Tunisie se doit d’observer l’obligation de discrétion sur ce sujet et se contente de préciser que les constats relayés par lesdits médias sur le décalage du fil de sécurité, le numéro de série et l’élément « SparkLive » sont relatifs à des éléments qui font partie intégrante des spécifications techniques de fabrication des billets de banque.

A titre d’exemple, le décalage du fil de sécurité constaté dans le billet de 20 dinars type 2017 n’est pas spécifique audit billet, car il est techniquement lié au processus de fabrication des billets de banque tunisiens et étrangers. Les images jointes des billets de 5 et 10 dinars (type 2013), de 20 dinars (type 2011) et de certains billets étrangers le montrent.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire