La bourde monumentale de Mourou & Co, en pleines funérailles

La bourde monumentale de Mourou & Co, en pleines funérailles

par -

Cette manie des selfies, à tout moment, dans toutes les circonstances, même les plus dramatiques et tristes, est un des fléaux de notre époque. A la limite on peut le pardonner aux jeunes, mais pas à des hommes politiques de premier plan. L’un est le président par intérim du Parlement, dirigeant et candidat de son parti, Ennahdha, Abdelfattah Mourou; l’autre est le leader historique des islamistes, Rached Ghannouchi, mais a dû renoncer, la mort dans l’âme, à ses ambitions présidentielles. Jusqu’ici tout va bien, jusqu’à cette photo prise mercredi 21 août 2019, mais pas n’importe où…

Ce beau monde, à la mine radieuse, s’est réuni dans des circonstances très particulières : à la mosquée Sidi Ellakhmi à Sfax, pour prendre part aux funérailles de l’ancien Mufti de la République, Mokhtar Sellami, qui a disparu le 19 août 2019. On aperçoit même dans ce cliché macabre Abdellatif Mekki, à droite, mais lui au moins ne se fendait pas la poire; on entrevoit également Habib Ellouze, à gauche, mais pas son visage, une chance pour lui. Voilà, une mauvaise publicité dont le mouvement Ennahdha se serait bien passé et qui ternit un peu plus l’image des hommes et femmes politiques, de quelque bord qu’ils soient…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire