AccueilMondeLa Colombie élit pour la première fois un président de gauche

La Colombie élit pour la première fois un président de gauche

Le candidat de gauche Gustavo Petro, ancien guérillero qui a fait campagne en promettant de profonds changements économiques et sociaux, a remporté l’élection présidentielle de dimanche en Colombie au détriment du magnat de l’immobilier Rodolfo Hernandez.

Alors que les sondages en amont du second tour les donnaient au coude-à-coude, Gustavo Petro a remporté 50,5% des voix, contre 47,3% pour son rival, et devient le premier progressiste à accéder au pouvoir dans le pays.

L’ancien maire de la capitale Bogota, actuellement sénateur, a promis de lutter contre les inégalités, notamment en rendant les études universitaires gratuites et en réformant les régimes des retraites.

« A compter d’aujourd’hui la Colombie change, la Colombie est différente », a déclaré Gustavo Petro à des partisans en liesse réunis dans une salle de concert de Bogota.

« Le changement consiste à laisser le sectarisme derrière (…) Ce n’est pas l’heure pour la haine. Ce gouvernement, qui entrera en fonctions le 7 août, est un gouvernement de vie », a-t-il ajouté.

Certaines des propositions de Gustavo Petro, comme l’interdiction de nouveaux projets pétroliers, ont inquiété les investisseurs, en dépit de garanties que les contrats actuels seraient respectés.

Déjà candidat à la présidence à deux reprises dans le passé, Gustavo Petro vient confirmer, avec sa victoire, l’émergence des dirigeants progressistes ces dernières années en Amérique latine.

Francia Marquez, mère célibataire et ancienne femme de ménage, va devenir la première femme afro-colombienne à accéder à la vice-présidence du pays.

Gustavo Petro, âgé de 62 ans, a par ailleurs indiqué durant la campagne qu’il mettrait pleinement en oeuvre l’accord de paix conclu en 2016 avec les rebelles des FARC et qu’il chercherait à dialoguer avec les rebelles de l’ELN.

Rodolfo Hernandez, qui a prôné la lutte contre la corruption pour financer des programmes sociaux au cours d’une campagne menée principalement via les réseaux sociaux, a reconnu sa défaite.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, il a dit « accepter les résultats de cette élection » et espérer que Gustavo Petro respecte sa promesse de lutter contre la corruption.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -