AccueilActualitésLa douane est le plus gros problème pour 49% des exportateurs

La douane est le plus gros problème pour 49% des exportateurs

L’AHK Tunisie a organisé un petit-déjeuner-débat, le 25 octobre 2018, à Tunis, pour les entreprises membres de l’AHK Tunisie, avec de hauts responsables de la douane tunisienne. Cette rencontre vise à offrir l’opportunité aux entreprises membres, opérant dans l’économie nationale et internationale et ayant très souvent affaire avec l’administration et notamment les services douaniers, de poser des questions en rapport avec leurs marchés et opérations de transfert frontalier.

- Publicité-

Ouvrant le débat, Ibrahim Debache, président de l’AHK Tunisie, a déclaré : «Nous avons réalisé à l’AHK Tunisie une enquête avec les entreprises allemandes implantées en Tunisie. Selon cette enquête, la douane représente largement l’obstacle le plus contraignant sur le plan administratif, pour 81% des sociétés non totalement exportatrices et 49% des exportateurs… Nous sommes d’avis qu’il vaudrait mieux renforcer la communication entre vos services et ces entreprises ; avec le dialogue, on peut répondre aux questions et par conséquent atténuer les obstacles».

Les représentants de la douane ont exprimé dans ce contexte la volonté de leur administration de pallier ces insuffisances et de soutenir les entreprises.

Plusieurs questions ont été par la suite posées par les membres présents. Les chefs d’entreprises présents se sont plaints généralement des délais interminables pour les livraisons et de la lourdeur de la procédure administrative douanière.

La Nomenclature Générale des produits (NGP), qui sert pour la désignation et la codification des marchandises, est source pour plusieurs entreprises de gros soucis et engendre des retards procéduraux à la douane, selon plusieurs intervenants. La mise à jour de la NGP devient donc une nécessité.

Par ailleurs, l’idée de créer une cellule pour les Chambres Mixtes en corrélation directe avec la douane a été approuvée et appréciée du côté de la douane, tout comme du côté des entreprises.

De leur côté, les représentants de la douane ont précisé que le portail de la douane dans sa nouvelle version, qui sera disponible sous peu, comprend des réponses à plusieurs interrogations. Par ailleurs, et en vue de mieux servir les opérateurs économiques, la douane a mis en place une cellule d’écoute « SOS Export », qui fonctionne d’une manière continue et répond, au cas par cas, aux questions des personnes et entreprises en contact direct avec la douane tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles