AccueilPresse localeLa maire de Tunis face à la tempête née de l'arabisation des...

La maire de Tunis face à la tempête née de l’arabisation des enseignes

La maire de Tunis, Souad Abderrahim, est revenue ce lundi 7 janvier 2019 sur la polémique née de l’arabisation des enseignes commerciales. Elle a affirmé ce matin, sur Express FM, qu’elle ne comprend pas tout ce bruit autour de cette affaire, qui a été validée à l’unanimité par le Conseil municipal, a soutenu Souad Abderrahim hier dimanche sur Mosaïque FM, en vertu de l’article 39 de la Constitution et de la législation en vigueur.

- Publicité-

«Je ne comprends pas l’origine de la polémique. Serait-elle liée à la personne de Souad Abderrahim ou à cause de l’arabisation ?», questionne-t-elle.

Pour tenter de dégonfler le front, elle a ajouté que cette mesure n’est pas nouvelle étant donné qu’il existe une circulaire dans ce sens remontant à 1996. «A présent, c’est une proposition d’un conseiller municipal qui a été votée à l’unanimité par le conseil. L’application ne sera pas immédiate et les procédures sont fixées par les commissions spécialisées. En tout cas, je tiens à souligner que l’arabisation tiendra compte du sens exact de la traduction, elle ne sera pas faite automatiquement, surtout pour les labels pouvant engendrer une confusion».

La maire de Tunis avait déclaré hier que d’autres décisions importantes ont été prises par le Conseil municipal, telles que la location des cimetières, une stratégie efficiente pour la propreté ou le projet de musée pour la municipalité de Tunis. Mais que tout le monde se focalise sur cette affaire d’arabisation des enseignes. Elle a certainement oublié qu’une circulaire signée en 1996, dans le contexte que nous connaissons, ne fait pas le même effet qu’une décision de cette nature validée dans la Tunisie post-révolutionnaire où les langues sont plus que déliées et l’expression totalement libre, ou presque. Par ailleurs elle ne tient pas compte du fait que tout le monde se plaint du déclin du français dans nos établissements éducatifs, sans parler de l’anglais. Cette mesure n’arrangera certainement pas les choses…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles