17 C
Tunisie
mercredi 2 décembre 2020
Accueil Actualités La menace terroriste demeure le principal souci de l'institution sécuritaire

La menace terroriste demeure le principal souci de l’institution sécuritaire

La menace terroriste demeure le principal souci des forces sécuritaires malgré les grands succès réalisés en matière de lutte contre le terrorisme, a indiqué le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine.

- Publicité-

S’exprimant lundi lors de la séance de dialogue avec le gouvernement à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le ministre a souligné que l’instabilité et la situation tendue en Libye, contribuent à la recrudescence des menaces terroristes, en particulier pour les pays du voisinage y compris la Tunisie.

Dans un tout autre registre, le ministre a passé en revue les efforts déployés par les unités sécuritaires dans la lutte contre le crime ayant abouti, selon lui, à la réduction du nombre des affaires criminelles et à l’augmentation du nombre des arrestations de 10%.

« Depuis le début de l’année, 147 mille personnes recherchées ont été arrêtées, dont 4 mille font l’objet d’une enquête », a-t-il précisé.
Et d’ajouter que le nombre des produits stupéfiants a également enregistré une hausse de 60% pour les pilules d’ecstasy et de 130% pour l’héroïne.
« Ces résultats reflètent une amélioration de la situation sécuritaire dans le pays », s’est-il félicité.

Intervenant lors de ce débat, le député du bloc « Tahya Tounes », Walid Jalled a souligné la nécessité de mettre fin à la propagation du crime.
Abir Moussi, présidente du bloc du Parti destourien libre (PDL), a indiqué que les sécuritaires attendent l’adoption d’une loi à même de les protéger et réclament une amélioration de leurs conditions de travail, et non pas un « discours émotionnel ».
Pour elle, la sécurité nationale est menacée et le gouvernement doit être vigilant.
La députée Imen Bettaïeb (hors groupe) a dit avoir reçu des menaces directes après avoir dénoncé les dépassements et les dossiers de corruption dans le gouvernorat de Nabeul sans que le ministère de l’Intérieur ne lui garantit une protection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,502FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,381SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles