La solution radicale de Majoul pour sortir du trou

La solution radicale de Majoul pour sortir du trou

par -

Le président de l’Union tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Samir Majoul, a exposé sa recette, plutôt radicale, pour sortir le pays du trou. «Il faut procéder au blanchiment global de l’économie nationale ! Nous devons trouver un remède pour tout ce qui est parallèle», a-il suggéré vendredi 16 février 2018, sur Mosaïque FM.

Le patron des patrons a également a évoqué le dernier classement de la Tunisie sur la liste noire des pays vulnérables face au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme. Il a déclaré qu’il faut faire de cette mauvaise passe une opportunité pour rebondir. Il a indiqué qu’il faut en finir avec l’économie parallèle en intégrant le cash qui prospère hors du système bancaire. «Nous devons formaliser notre économie informelle !”, a-t-il asséné…
Majoul est convaincu que s’il y avait une volonté commune d’enrayer le marasme économique, l’affaire pourrait être réglée en quelques mois.

A sujet de la corruption, il a dit ceci : «Je n’ai pas à être obsédé par la lutte contre la corruption, j‘ai besoin d’avoir des lois qui bloquent les corrompus dans leurs actions. Il faut que la loi s’applique à tous !»

ARTICLES SIMILAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire